ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Entrevue

Dominique Anglade à InfoBref: ce que le Parti libéral propose en économie

Publié le 21 sept. 2022
par Johanna Sabys

Dominique Anglade (Source: Parti libéral du Québec)

  • La cheffe du Parti libéral du Québec Dominique Anglade a expliqué à InfoBref quelles mesures un gouvernement libéral mettrait en place dès son premier mandat pour répondre à 3 enjeux prioritaires: le pouvoir d’achat et le coût de la vie; les taxes et les impôts; l’emploi et la situation économique du Québec.
  • Ces enjeux font partie des premiers sujets qui influenceront le vote des Québécois lors de l’élection du 3 octobre, selon un récent sondage Léger. 

Pouvoir d’achat et coût de la vie

«Les familles de la classe moyenne n’arrivent pas à joindre les deux bouts», déplore Dominique Anglade.

Pour les aider, les mesures que le Parti libéral du Québec compte prendre «s’inscriront sur le long terme», souligne-t-elle.  

Le PLQ veut poser «des gestes concrets contre l’inflation» pour «rejoindre les gens». 

Aux aînés, dont «les revenus n’augmentent pas», observe-t-elle, le parti promet une allocation annuelle de 2 000 $ sur laquelle ils pourraient compter «année après année de manière prévisible».  

Dans les écoles publiques, les libéraux s’engagent à:  

  • financer les programmes pédagogiques en sports-études, arts et sciences jusqu’à concurrence de 5 000 $; et 
  • supprimer les frais de service de garde sur l’heure du dîner. 

Transports en commun gratuits pour les étudiants et les 65 ans et plus 

  • Ce coup de pouce financier est aussi «un message qu’on envoie pour lutter contre le changement climatique», dit-elle: «on veut que les gens décident de prendre les transports en commun». 

Taxes et impôts

«On veut remettre 5 000 $ de plus dans les poches des Québécois de manière récurrente», affirme Dominique Anglade.

Pour y parvenir, le PLQ compte geler et supprimer des taxes et baisser les impôts «de la classe moyenne» [détails (29 août)]. 

En revanche, «on veut augmenter les impôts de tous ceux qui ont la capacité de payer», précise-t-elle: «ceux qui gagnent plus de 300 000 $ par an et les grandes sociétés. Et on veut aussi lutter contre les paradis fiscaux.» 

Emploi et situation économique du Québec

Dominique Anglade croit qu’«il faut avant tout reconnaître la crise de la main-d’œuvre actuelle, ce que François Legault n’a pas fait». 

Le parti libéral mise notamment sur le retour de travailleurs expérimentés sur le marché du travail.  

«Après 65 ans, beaucoup de personnes disent qu’elles pourraient travailler un jour ou deux par semaine, mais que cela leur couterait de l’argent avec les mesures actuelles», note Dominique Anglade.  

  • «On propose d’exempter les premiers 30 000 $ de revenus [soit doubler l’exemption d’impôts] des 65 ans et plus qui décident de travailler pour leur permettre de garder plus d’argent dans leur poche». 
  • Par ailleurs, ils n’auront plus à payer leurs cotisations au Régime de rentes à partir de 62 ans.

«Les femmes qui le souhaitent doivent pouvoir retourner sur le marché du travail plus rapidement.»

«On veut garantir des places en services de garde partout sur le territoire, et en faire un droit, au même titre que le droit à l’éducation.» 

  • Le PLQ prévoit convertir toutes les places non subventionnées en places subventionnées pour offrir une place à 8,70 $ par jour à tous les parents. 

«L’immigration est essentielle, dit-elle. On veut accueillir 70 000 personnes par an et régionaliser l’immigration avec des gens qui connaissent le terrain.» 

Par ailleurs, le PLQ veut accélérer la reconnaissance des diplômes des travailleurs étrangers. «Cette reconnaissance permettra aux nouveaux arrivants d’être beaucoup mieux outillés et de travailler dans leur domaine d’expertise le plus rapidement possible.»

«Les petites entreprises ont besoin d’oxygène, dit-elle, on veut leur donner une plus grande marge de manœuvre.» 

  • Le PLQ élargirait l’accès à la Déduction pour petite entreprise et diminuerait le taux de cotisation au Fonds des services de santé [détails (6 sept.)]

«La lutte contre le changement climatique peut être un projet gagnant-gagnant au Québec», croit Dominique Anglade. 

Pour réaliser cet objectif, le PLQ a présenté son projet Éco [détails (12 sept.)].

«Éco, c’est le projet d’une génération pour générer de la richesse au Québec en luttant contre le réchauffement climatique», explique Dominique Anglade. 

  • «On veut remplacer le pétrole par de l’hydrogène vert qui émet de la vapeur d’eau et non du CO2, et on peut en fabriquer au Québec», assure-t-elle.  

Le Québec peut devenir «un leader en matière de lutte contre le changement climatique et montrer aux autres comment allier économie et énergie», dit-elle. 

«Et la prochaine fois que le chancelier allemand viendra au Canada, il s’arrêtera au Québec, et non à Terre-Neuve» [détails (23 août)].

Pour aller plus loin sur les propositions électorales, consultez:

Johanna Sabys