ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le Canada et l’Allemagne ont signé un accord sur l’hydrogène

Publié le 23 août 2022
par Johanna Sabys

Justin Trudeau, Olaf Scholz à droite et, au centre leurs ministres (Source: Twitter du chancelier allemand)

  • Justin Trudeau et le chancelier allemand Olaf Scholz ont conclu à Terre-Neuve-et-Labrador un pacte d’approvisionnement en énergie verte pour lancer un corridor commercial transatlantique d’hydrogène. 
  • Ottawa et Berlin estiment que les premières livraisons d’hydrogène du Canada vers l’Allemagne pourraient se faire d’ici 2025, et que la nouvelle chaîne d’approvisionnement en hydrogène pourrait être opérationnelle d’ici 2030. 

Trudeau et Scholz ont signé «une déclaration d’intention» pour établir «une alliance» sur l’hydrogène entre le Canada et l’Allemagne. 

  • Le Canada devra fortement augmenter sa production d’hydrogène. 
  • De son côté, l’Allemagne mettra en place un corridor maritime pour l’acheminer jusqu’en Europe. 

Hydrogène vert, bleu ou gris? 

L’Allemagne, qui prévoit d’être carboneutre d’ici 2045, préfère l’hydrogène «vert».  

  • Il est produit à partir d’eau et d’une source d’électricité alimentée par des énergies renouvelables. 

Le Canada compte aussi fournir à l’Allemagne de l’hydrogène «bleu», qui est fabriqué à partir de gaz naturel en utilisant des technologies de captage du carbone. 

Actuellement, l’essentiel de l’hydrogène produit au Canada est encore «gris». 

  • Il est, comme l’hydrogène bleu, fabriqué à partir de gaz naturel, mais sa production émet beaucoup de CO2 [explication sur les formes d’hydrogène].
Johanna Sabys