ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Entrevue

Éric Duhaime à InfoBref: ce que le Parti conservateur propose en économie

Mis à jour le 19 sept. 2022
par Johanna Sabys

Le chef du Parti conservateur du Québec Éric Duhaime (Source: PCQ)

  • Selon un récent sondage Léger, parmi les premiers sujets qui influenceront le vote des Québécois le 3 octobre, on trouve: le pouvoir d’achat et le coût de la vie; les taxes et les impôts; l’emploi et la situation économique du Québec.
  • Le chef du Parti conservateur du Québec Éric Duhaime a expliqué à InfoBref quelles mesures un gouvernement conservateur mettrait en place dès son premier mandat pour répondre à ces 3 enjeux prioritaires.

Pouvoir d’achat et coût de la vie

Contrairement à la Caq et au Parti québécois, le Parti conservateur du Québec ne propose pas d’envoyer un seul chèque «non récurrent» aux Québécois, dit Éric Duhaime. 

Le PCQ mise plutôt sur des baisses d’impôts «permanentes» qui feraient «économiser des milliers de dollars aux familles québécoises», souligne-t-il.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque matin en 5 minutes? C’est ce qu’offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 10 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour:
abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Taxes et impôts

Le Parti conservateur propose «la plus importante baisse d’impôts de tous les partis», note son chef. 

Le PCQ promet de baisser le taux d’imposition:

  • de 15% à 13% sur la première tranche de revenus imposables, jusqu’à 46 295 $; et 
  • de 20% à 18% sur la deuxième tranche de revenus, jusqu’à 92 580 $.

De plus, il hausserait de 15 728 $ à 20 000 $ le plafond de la tranche qui est exemptée d’impôt. 

Avec ces mesures, une famille pourrait économiser de 3 000 à 4 000 $, dit Duhaime. 

  • Elles s’appliqueraient pour l’année fiscale 2022. 

Taxes sur l’essence et les produits usagés 

Le parti conservateur s’engage à: 

  • suspendre la perception des taxes provinciales sur l’essence pour «alléger l’impact de l’inflation sur les contribuables»; et 
  • supprimer les taxes de revente de tous les biens de consommation usagés, dont les voitures et les vêtements.

Emploi et situation économique du Québec

Emploi des aînés 

Le Parti conservateur veut «inciter les personnes plus âgées à rester sur le marché de l’emploi sans qu’elles aient l’impression de travailler au rabais», dit Éric Duhaime. 

Pour leur permettre de «conserver de l’argent dans leur poche», le PCQ prévoit: 

  • de doubler de 1500 $ à 3000 $ le crédit d’impôt au prolongement de carrière des travailleurs de 60 à 64 ans; et 
  • de tripler de 1650 $ à 5000 $ celui des travailleurs de 65 ans et plus. 

Ce crédit d’impôt deviendrait remboursable.


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque samedi l’infolettre InfoBref Votre argent : abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Moins de fonctionnaires 

Le PCQ réduirait le nombre de fonctionnaires, «ce que François Legault n’a pas eu le courage de faire», ajoute Duhaime. 

  • «Le gouvernement a cannibalisé des emplois destinés au secteur privé.
  • Si de nombreux employés de l’État retournent dans le privé, dit-il, cela aidera à réduire la pénurie de main-d’œuvre.»

Moins de paperasse et de délais 

Les conservateurs simplifieraient les procédures pour embaucher des travailleurs étrangers. 

  • «Ce n’est pas normal qu’un agriculteur doive attendre un an et débourser des milliers de dollars pour faire venir un travailleur temporaire», affirme-t-il.  

Exploitation des hydrocarbures 

Le Parti conservateur est le seul parti qui veut exploiter les ressources québécoises, souligne Éric Duhaime. 

«On veut que le Québec devienne autosuffisant et qu’il puisse aider les Européens en leur fournissant des énergies plus vertes», sans lesquelles ils devraient, dit-il, «relancer des usines au charbon».

  • Le PCQ est aussi le seul parti à vouloir relancer le projet de GNL Québec pour «stimuler l’emploi dans la région du Saguenay». 
  • Éric Duhaime croit que l’exploitation des hydrocarbures améliorerait aussi la situation économique d’autres régions, comme la Gaspésie.

«Les baisses d’impôts sont les meilleures mesures pour stimuler l’économie, conclut-il. Elles permettront de mettre plus d’argent dans les poches des gens, ce qui stimulera la consommation et l’emploi.»

Pour aller plus loin sur les propositions électorales, consultez:


Johanna Sabys