ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Entrevue

Budget du Québec: ce que les entreprises doivent savoir

Mis à jour le 26 mars 2022
par Félix Côté

Jean-Pierre Poulin, fiscaliste associé à Raymond Chabot Grant Thornton

  • Le budget présenté mardi par le gouvernement Legault est prudent, croit Jean-Pierre Poulin, fiscaliste associé à Raymond Chabot Grant Thornton. Il «tient compte de plusieurs facteurs de risque, dont la guerre en Ukraine, la pandémie, l’inflation, la rareté de la main-d’œuvre et les retards dans les chaines d’approvisionnement», note-t-il. 
  • En entrevue à InfoBref, l’expert souligne 3 mesures que les entreprises québécoises doivent regarder de près. 

Nouvelle stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation

Dotée d’une enveloppe de 1,3 milliard $, cette stratégie permet à certaines entreprises d’avoir droit à des crédits d’impôt pour la recherche et le développement, et pour la commercialisation d’innovations. 

De plus, 600 millions $ doivent aider à la création et à la croissance d’entreprises innovantes.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou cliquez sur Infolettres en haut à droite


Prolongement d’un an de la bonification du C3i, le crédit d’impôt à l’investissement et à l’innovation

Le C3i aide les entreprises de tous les secteurs d’activité à mettre à jour leurs équipements informatiques et numériques. 

Les taux de remboursement admissible doublent pour les biens acquis jusqu’au 1er janvier 2023.

  • Ils passent de 10% à 20% pour les investissements effectués dans les communautés métropolitaines de Montréal et de Québec; 
  • de 20% à 40% pour les investissements réalisés dans les territoires à faible vitalité économique; et
  • de 15% à 30% pour les investissements réalisés dans un autre territoire ou une autre région.

C’est une mesure importante pour les entreprises, croit Jean-Pierre Poulin. 

«J’encourage toutes les entreprises qui songent à moderniser leurs équipements informatiques à considérer ce remboursement, surtout si elles hésitaient à le faire avant l’annonce du budget.»

Cette bonification représente un investissement de 156 millions $.

[détails sur ce crédit d’impôt sur le site du gouvernement]


Entrepreneur·e·s, restez à l’affût des nouvelles économiques, financières, technologiques et politiques qui vous concernent en seulement quelques minutes par jour: abonnez-vous aux infolettres gratuites d’InfoBref [détails en cliquant le bouton Infolettres en haut à droite]


Soutien aux secteurs du tourisme et de la culture

Le budget prévoit plus de 700 millions $ d’ici les 6 prochaines années pour le tourisme et la culture.

Parmi les principales mesures:

  • la reconduction du Programme de remboursement de la taxe sur l’hébergement (TSH);
  • la bonification du Programme d’aide à la relance de l’industrie touristique (Parit);
  • le prolongement du Fonds de financement pour les établissements hôteliers; et 
  • diverses mesures pour promouvoir la culture québécoise et son industrie.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles économiques, financières et technologiques: abonnez-vous ici aux infolettres quotidiennes d’InfoBref, ou cliquez sur le bouton Infolettres en haut à droite


Toutefois, le budget ne répond pas assez au problème de pénurie de main-d’œuvre, croit Jean-Pierre Poulin.

«On sait qu’il y a une pénurie de main-d’œuvre qui touche beaucoup d’entreprises. C’est l’éléphant dans la pièce.» 

«Le gouvernement pourrait aller plus loin et lancer d’autres mesures destinées aux entreprises.»

Il suggère que le gouvernement:

  • bonifie le crédit d’impôt pour prolongation de carrière;
  • réduise les délais de traitement de dossiers des candidats au Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET); et
  • investisse dans le soutien psychologique et le bien être des entrepreneurs et des dirigeants d’entreprise.
Félix Côté