Brexit

Brexit: Londres attend des compromis de l’Union européenne

  • Selon le ministre d’État britannique Michael Gove, Londres espère toujours conclure un accord commercial post-Brexit avec l’UE: la porte des négociations reste «entrouverte» si l’UE modifie sa position.
  •  La situation s’est envenimée la semaine dernière — un porte-parole du premier ministre Boris Johnson avait même affirmé que les négociations étaient «finies».

Brexit: le Royaume-Uni peut vivre sans accord avec l’UE, estime Boris Johnson

  • Alors que l’Union européenne souhaite sceller un accord post-Brexit avant la fin du mois d’octobre, le premier ministre britannique a souligné dimanche qu’il restait des problèmes à régler: «nous sommes sérieux sur la nécessité de contrôler nos propres lois et nos propres règlementations».
  • Boris Johnson et la chef de l’UE Ursula von der Leyen ont toutefois convenu samedi d’intensifier leurs négociations.

Biden prévient Boris Johnson: pas d’accord commercial avec les États-Unis sans respect du pacte de paix nord-irlandais

  • Pour réaliser le Brexit, Londres veut enfreindre le protocole de l’Irlande du Nord — qui vise à éviter une frontière douanière physique entre l’Irlande du Nord, britannique, et la République d’Irlande, membre de l’UE.
  • Mais le candidat démocrate américain Joe Biden a prévenu hier le Royaume-Uni qu’après le Brexit, Londres ne pourrait pas signer un accord commercial avec les États-Unis si le pacte de paix nord-irlandais n’était pas respecté.