ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Entrevue

Bientôt de la publicité sur Netflix?

Publié le 20 avr. 2022
par Félix Côté

Geneviève Guay, présidente de Dentsu Québec (Photo: Courtoisie)

  • Le PDG de la plateforme de diffusion en continu a dit cette semaine que son entreprise était «ouverte» à instaurer de nouveaux tarifs d’abonnement moins chers pour une version avec publicité, qui pourrait voir le jour d’ici 2 ans.
  • Netflix commence à sensibiliser les consommateurs à la possibilité de payer moins cher leur abonnement, observe en entrevue à InfoBref Geneviève Guay, présidente de la division québécoise de l’agence de publicité Dentsu Canada. «Mais quand c’est gratuit, rappelle-t-elle, c’est le consommateur qui devient le produit.»

L’actuel modèle d’affaires de Netflix montre des signes d’essoufflement. 

Jadis précurseur dans son domaine, Netflix doit aujourd’hui faire face à la concurrence de plateformes de diffusion vidéo plus récentes, comme Disney+ et Amazon Prime, qui ont gagné beaucoup d’abonnés dans les dernières années.

En raison de cette concurrence grandissante, la croissance de Netflix a beaucoup ralenti. 

  • L’entreprise a même annoncé cette semaine avoir perdu 200 000 abonnés au premier trimestre [détails dans notre bulletin d’hier matin]. 

«Ce qui est intéressant en ce moment, souligne Geneviève Guay, c’est que Netflix veut revenir à un modèle publicitaire traditionnel alors que, par le passé, l’entreprise a attiré vers elle, grâce à son offre sans publicité, beaucoup d’abonnés qui venaient de la télévision traditionnelle.»

Netflix pourrait tirer son épingle du jeu en profitant, avec un nouveau palier de service diffusant de la publicité, de la forte demande pour les annonces en ligne. 

L’augmentation du prix des pubs télé diffusées sur le web a été de 10% cette année, selon Geneviève Guay, car l’offre d’espace média des diffuseurs n’est pas suffisante pour répondre à la demande.

Les consommateurs doivent cependant faire attention, prévient-elle, parce qu’ils ne comprennent pas tous bien le système de valeur lié au contenu accessible gratuitement ou à bas cout sur internet. 

Elle donne en exemple Google et Facebook (Meta), qui vendent les données de leurs utilisateurs. 

«Ce qu’on ne sait pas encore, c’est si Netflix va se limiter à vendre de la publicité, ou vendre également les données de ses utilisateurs.»

Félix Côté

Dernières nouvelles