ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Que prévoit le budget fédéral 2022-2023?

Mis à jour le 14 mai 2022
par Johanna Sabys

La ministre des Finances Chrystia Freeland après la lecture du budget (Source: Twitter de la ministre)

  • Après un budget marqué l’an dernier par la pandémie et la relance économique, le deuxième budget de la ministre des Finances Chrystia Freeland se veut plus «responsable», dit-elle, pour affronter l’inflation et l’incertitude économique mondiale. 
  • Le gouvernement Trudeau prévoit 7,4 milliards $ de nouvelles dépenses pour 2022-2023, pour aider les Canadiens à se loger et à aller chez le dentiste. Mais il n’entrevoit pas de retour à l’équilibre budgétaire, malgré une hausse d’imposition de 1,5% sur les banques et les compagnies d’assurance vie.

Pas de retour à l’équilibre à l’horizon

Pour l’année budgétaire 2021-2022, le déficit est finalement de 113,8 milliards $, et non de 144,5 milliards $, comme le prévoyait le budget de l’an dernier.  

En 2022-2023, le déficit atteindrait 52,8 milliards $, puis devrait baisser progressivement jusqu’à 8,4 milliards $ dans 5 ans. 

Logement 

En vue d’ajouter les 3,5 millions de nouveaux logements jugés nécessaires d’ici 2031, le gouvernement fédéral va mettre en place un fonds de 4 milliards $ pour accélérer la construction de logements. 

  • 1,5 milliard $ additionnels serviront à bonifier l’offre de logements sociaux.  

Le budget prévoit surtout de créer un nouveau CELI pour l’achat d’une première propriété (CELIapp) [détails sur le CELIapp]. 

Soins dentaires 

D’ici 2025, les ménages dont le revenu annuel est inférieur à 90 000 $ pourront bénéficier d’un nouveau programme de soins dentaires. 

  • Ce programme a été imposé par le NPD dans l’entente conclue le mois dernier avec le gouvernement Trudeau [détails (22 mars)]. 
  • Il s’adressera d’abord aux moins de 12 ans cette année, puis aux adolescents et aux personnes âgées et handicapées l’an prochain. 

Hausse des taxes pour les banques 

Le budget prévoit d’augmenter le taux d’imposition sur les banques et les compagnies d’assurance vie de 15% à 16,5%

  • C’est donc une hausse de 1,5%, et non de 3% comme l’avait promis les libéraux lors des dernières élections fédérales. 

Les banques devront aussi payer un impôt ponctuel de 15% sur leur revenu imposable supérieur à 1 milliard $ pour l’année 2021.

Le gouvernement estime que ces deux mesures lui permettront de récolter plus de 6 milliards $ de revenus supplémentaires.

Johanna Sabys