Haïti

Ariel Henry doit devenir premier ministre d’Haïti mardi

Publié le 20 juil 2021
Ariel Henry doit devenir premier ministre d’Haïti mardi

Ariel Henry, futur premier ministre d’Haïti

  • Claude Joseph, qui était premier ministre par intérim lorsque le président Jovenel Moïse a été assassiné et qui a voulu rester au pouvoir jusqu’à maintenant, a accepté de céder son poste.
  • Ariel Henry avait été nommé premier ministre par Jovenel Moïse 2 jours avant sa mort, mais il n’avait pas encore été assermenté.

Ariel Henry est un neurochirurgien de 71 ans.

  • Il a déjà été ministre à plusieurs reprises.
  • Il devrait former son gouvernement aujourd’hui.
  • Claude Joseph y resterait à titre de ministre des affaires étrangères.

La transition semble se faire en partie à cause de la pression des États-Unis et de plusieurs pays occidentaux, dont le Canada, qui influencent de façon régulière la vie politique en Haïti.

L’un des principaux objectifs du nouveau gouvernement serait d’organiser des élections.

  • Il n’y a plus de président depuis la mort de Jovenel Moïse, plus de députés depuis la fin du mandat des derniers élus l’an dernier, et il ne reste que 10 sénateurs sur 30 normalement.
Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

Les États-Unis refouleront les Haïtiens et les Cubains qui fuient leur pays

Publié le 13 juil 2021
Les États-Unis refouleront les Haïtiens et les Cubains qui fuient leur pays

Le secrétaire à la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas (Source: Flickr)

  • Le secrétaire américain à la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas a demandé aux ressortissants de ces 2 pays en crise de ne pas entreprendre de voyage périlleux en mer pour rejoindre les États-Unis.
  • Il a indiqué que les garde-côtes américains avaient déployé «un dispositif aérien pour suivre la situation» en mer, une semaine après l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse, et alors que Cuba vient d’être secoué par de violentes manifestations.  

Les tentatives d’immigration clandestine par bateau étaient déjà nombreuses, bien avant les événements des derniers jours.

De Cuba:

  • Après la révolution cubaine, entre 1959 et 1996, Washington autorisait les Cubains qui pénétraient les eaux territoriales américaines à rester aux États-Unis.
  • À partir de 1996, la règle a changé: seuls les Cubains qui posaient le pied sur la terre ferme étaient accueillis.
  • Nouveau resserrement en 2017: tous les Cubains sont désormais renvoyés vers leur pays. 
  • Mais certains tentent encore la traversée. 

D’Haïti:

  • Des centaines d’Haïtiens ont été interceptés en mer en 2019 et en 2020.

Ces dernières semaines, 20 personnes se sont noyées dans les eaux américaines. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Haïti: le commando colombien est-il bien celui qui a assassiné Jovenel Moïse?

Publié le 11 juil 2021
  • La police haïtienne accuse un commando composé de 26 Colombiens et de 2 Américains d’origine haïtienne d’avoir assassiné le président haïtien mercredi dernier.
  • Mais les 2 suspects américains prétendent qu’ils n’étaient pas là pour tuer mais plutôt pour arrêter Jovenel Moïse. Selon le Miami Herald, ils ont dit aux enquêteurs qu’ils étaient les traducteurs du commando colombien, qui aurait été en possession d’un mandat d’arrêt contre Jovenel Moïse. Ils affirment que le président haïtien était déjà mort à leur arrivée à sa résidence.

L’assassinat du président haïtien aurait impliqué des Américains et d’anciens membres de l’armée colombienne

Publié le 9 juil 2021
L’assassinat du président haïtien aurait impliqué des Américains et d’anciens membres de l’armée colombienne

Le président haïtien Jovenel Moïse (Source: Flickr)

  • Jusqu’à présent, la police a arrêté au moins 17 suspects en lien avec l’assassinat du président Jovenel Moïse dans la nuit de mardi à mercredi
  • Le groupe armé responsable de l’assassinat était composé d’au moins 2 citoyens américains et 15 Colombiens, selon les autorités haïtiennes. Mais on sait peu de choses sur les commanditaires de l’assassinat et sur leurs motivations.  

Plusieurs commandos sont suspectés d’être d’anciens membres des forces armées colombiennes.

  • 3 ont été tués par la police. 
  • Au moins 6 ont été arrêtés.

Une chasse à l’homme est en cours pour arrêter au moins 8 autres suspects.

La tension est élevée dans la capitale

  • Plusieurs personnes ont manifesté dans les rues hier soir pour réclamer justice. 

Deux hommes prétendent maintenant au titre de premier ministre:  

  • Ariel Henry, qui avait été nommé lundi premier ministre par Jovenel Moïse, mais qui n’avait pas encore pris ses fonctions au moment de l’assassinat; et
  • Claude Joseph, encore premier ministre par intérim, qui vient de renforcer les pouvoirs de l’exécutif pour une durée de 15 jours. 

L’opposition accuse Claude Joseph d’accaparer le pouvoir. 

  • Mais l’émissaire de l’ONU en Haïti voit en lui le pouvoir légitime. 

Il n’y a pas eu d’élection présidentielle en Haïti depuis 2016. 

  • Depuis plus d’un an, le président Moïse gouvernait par décret. 
  • Il avait excédé la durée de 5 ans prévus pour son mandat dans la constitution à partir de la date de sa première élection, fin 2015.
  • Mais comme sa première élection avait été contestée et que Jovenel Moïse n’avait pu accéder au pouvoir qu’un an plus tard, après une reprise de l’élection fin 2016, il comptait rester au pouvoir un an de plus, jusqu’en février 2022, ce qu’une majorité d’acteurs politiques haïtiens contestaient.
Félix Côté
En savoir plus En savoir plus

Assassinat du président haïtien: 4 «mercenaires» tués et 2 arrêtés

Publié le 7 juil 2021
Assassinat du président haïtien: 4 «mercenaires» tués et 2 arrêtés

Le président haïtien Jovenel Moïse (Source: Flickr)

  • C’est ce qu’a annoncé hier soir le directeur général de la police nationale d’Haïti Léon Charles. 4 des «assassins présumés» du président Jovenel Moïse – assassiné vers 1h du matin mercredi à son domicile – ont été tués, 2 autres arrêtés. Et 3 policiers qui avaient été pris en otage ont été récupérés. La police poursuit encore des assaillants. Selon Léon Charles, ils seront «tués ou capturés».
  • La première dame Martine Moïse, blessée dans l’attaque, a été évacuée hier par avion vers la Floride et prise en charge dans un hôpital de Miami.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

Haïti: l’assassinat du président Jovenel Moïse crée un vide politique

Publié le 7 juil 2021
Haïti: l’assassinat du président Jovenel Moïse crée un vide politique

Le président haïtien Jovenel Moïse (Source: Flickr)

  • Le président haïtien a été assassiné la nuit dernière à son domicile par des assaillants armés. Sa femme Martine Moïse, blessée dans l’attaque, a dû être hospitalisée.
  • Le premier ministre sortant Claude Joseph a déclaré un état de siège. Selon lui, la situation serait sous contrôle. Mais certains craignent le pire pour le pays – déjà en pleine crise politique.  

Qui va prendre le pouvoir?

  • Le premier ministre sortant Claude Joseph a confirmé l’assassinat du président, et il a présidé aujourd’hui un Conseil des ministres extraordinaire.
  • Ce matin, il a affirmé au New York Times qu’il était responsable du pays.

Le président venait pourtant de désigner un successeur à Claude Joseph.

  • Jovenel Moïse a nommé lundi un nouveau premier ministre, et lui a demandé de «former un gouvernement d’ouverture» et de résoudre «le problème criant de l’insécurité».
  • Ariel Henry devait donc devenir le nouveau premier ministre du pays – le 7e en 4 ans – mais il n’était pas encore officiellement entré en fonction.

Deux premiers ministres et… deux constitutions:

La Constitution de 1987 prévoit que le président de la Cour de cassation doit prendre le pouvoir en cas de vacance de la présidence.

  • Or, le juge en chef de la Cour est décédé, il y a deux semaines, de la Covid-19. 

Des amendements de la Constitution, entrés en vigueur en 2012, donnent plutôt le pouvoir au premier ministre en cas de décès du président.

  • Mais ils sont contestés par l’opposition et une partie de la population, parce qu’ils n’ont été rédigés qu’en français – alors que la Constitution de 1987 avait été rédigée en français et en créole.

Depuis un an et demi, le président Moïse gouvernait par décret, et la durée de son mandat était contestée.

  • Selon la plus haute autorité judiciaire d’Haïti, son mandat de 5 ans s’était terminé en début d’année.
  • Mais Jovenel Moïse affirmait qu’il lui restait encore un an au pouvoir, jusqu’en février prochain.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Une tentative de coup d’État a été déjouée en Haïti

Publié le 7 fév 2021
  • Les autorités haïtiennes ont confirmé avoir déjoué un coup d’État. Le président Jovenel Moïse assure avoir échappé à une tentative d’assassinat. 23 personnes ont été arrêtées.
  • Hier matin, avant les événements, la plus haute autorité judiciaire d’Haïti s’est dite «vivement préoccupée par les graves menaces» que représente le désaccord politique sur la date de fin du mandat présidentiel. Selon la haute autorité, le mandat de cinq ans du président se termine. Jovenel Moïse affirme qu’il reste encore un an à son mandat.