ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Les États-Unis refouleront les Haïtiens et les Cubains qui fuient leur pays

Mis à jour le 29 sept. 2021
par Johanna Sabys
  • Le secrétaire américain à la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas a demandé aux ressortissants de ces 2 pays en crise de ne pas entreprendre de voyage périlleux en mer pour rejoindre les États-Unis.
  • Il a indiqué que les garde-côtes américains avaient déployé «un dispositif aérien pour suivre la situation» en mer, une semaine après l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse, et alors que Cuba vient d’être secoué par de violentes manifestations.  

Les tentatives d’immigration clandestine par bateau étaient déjà nombreuses, bien avant les événements des derniers jours.

De Cuba:

  • Après la révolution cubaine, entre 1959 et 1996, Washington autorisait les Cubains qui pénétraient les eaux territoriales américaines à rester aux États-Unis.
  • À partir de 1996, la règle a changé: seuls les Cubains qui posaient le pied sur la terre ferme étaient accueillis.
  • Nouveau resserrement en 2017: tous les Cubains sont désormais renvoyés vers leur pays. 
  • Mais certains tentent encore la traversée. 

D’Haïti:

  • Des centaines d’Haïtiens ont été interceptés en mer en 2019 et en 2020.

Ces dernières semaines, 20 personnes se sont noyées dans les eaux américaines. 

Johanna Sabys

Dernières nouvelles