ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Ottawa évalue la situation en Haïti avant de s’engager à intervenir

Publié le 27 oct. 2022
par Johanna Sabys

Antony Blinken, Justin Trudeau et Mélanie Joly (Source: Twitter de la ministre)

  • La ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly a annoncé que le gouvernement fédéral avait envoyé une équipe en Haïti pour évaluer comment il pourrait aider le pays, qui fait face à une pénurie d’eau potable et de nourriture, à une épidémie de choléra et à des groupes armés violents. 
  • Mélanie Joly a pris la parole aux côtés de son homologue américain Antony Blinken. Le secrétaire d’État termine aujourd’hui une visite de 2 jours au pays. Il a invité le Canada à mener une mission d’intervention internationale en Haïti.  

Le gouvernement haïtien intérimaire, au pouvoir depuis l’assassinat du président Jovenel Moïse l’an dernier, a demandé l’intervention de forces militaires étrangères. 

Depuis plusieurs semaines, des gangs bloquent l’accès aux réserves de carburant, et la population affronte des pénuries sévères et le retour du choléra.

Les discussions se poursuivent entre Ottawa et Washington, dit Mélanie Joly. 

  • La ministre croit qu’il faut en faire davantage pour soutenir les forces de police haïtienne et les aider à reprendre le contrôle de la situation.
  • Elle a précisé que le gouvernement fédéral soutiendra les solutions qui seront trouvées et appliquées par les Haïtiens. 

Selon elle, il est avant tout essentiel d’obtenir «une trêve humanitaire» afin d’approvisionner le pays en eau potable et en essence.

Le Canada demande à adhérer au Cadre économique pour l’Indo-Pacifique.

La ministre des Affaires étrangères a annoncé que le Canada sollicitera son adhésion au nouveau partenariat commercial lancé cette année par les États-Unis.

  • Il regroupe déjà: États-Unis, Australie, Brunei, Fidji, Inde, Indonésie, Japon, Corée du Sud, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam.
Johanna Sabys