ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Jeune entreprise québécoise innovante

QuoteMachine aide les commerçants spécialisés à valoriser leur expertise en ligne

Publié le 19 sept. 2021
par Patrick Pierra

Jean-Denis Rocheteau, cofondateur et chef de la direction de QuoteMachine

  • Les services de commerce en ligne fonctionnent bien pour des produits standardisés et pas trop chers. Mais avant de faire un gros achat, habituellement, on aime bien parler à un commerçant qui connaît son affaire et peut nous conseiller.
  • La startup montréalaise QuoteMachine offre aux commerçants ayant pignon sur rue un logiciel de gestion de la relation client qui fait le pont entre la première visite au magasin des futurs clients qui viennent s’informer et la décision d’achat qu’ils prendront plus tard, de chez eux.

Le problème: la difficulté, pour les commerçants, de faire un suivi avec les clients qui viennent les consulter, mais partent avant de finaliser leur achat.

«Lorsque des consommateurs magasinent un produit qui coûte plus de 1000 $ et pour lequel ils doivent choisir entre plusieurs options, ils veulent parler à quelqu’un», observe Jean-Denis Rocheteau, cofondateur et directeur général de QuoteMachine.

Leur réflexe est souvent d’aller voir un commerçant spécialisé, qu’ils connaissent ou dont ils ont entendu parler, pour se faire conseiller.

Mais leur décision d’achat est rarement immédiate, lors de leur première visite.

  • Ils quittent le commerce avec une carte d’affaires du vendeur, ou au mieux une soumission écrite.
  • Et ensuite, le commerçant attend, en espérant que ces clients ne vont pas acheter ailleurs, ou en ligne, sans lui reparler.

La solution: un microsite conçu sur mesure pour en fonction des besoins spécifiques de chaque client, avec juste les produits et les options qui l’intéressent.

QuoteMachine a développé un outil en ligne qui permet au vendeur de créer une soumission interactive, sous la forme d’une page web.

  • En quittant le magasin, le client reçoit par courriel ou par texte l’adresse de ce microsite, pour l’aider à poursuivre sa réflexion.
  • À partir de cette page, le client et le vendeur peuvent planifier une discussion par visioconférence, téléphone, clavardage ou courriel, ou même fixer un autre rendez-vous au magasin.
  • Le commerçant peut, dans le microsite, ajuster son offre aux besoins du client à mesure qu’ils se précisent, et le client peut finaliser son achat sans revenir au magasin.

«Notre logiciel aide le commerçant à valoriser son expertise et à poursuivre la conversation avec ses clients en vue de conclure la vente», explique à InfoBref Jean-Denis Rocheteau.


Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles Affaires et Technologies: abonnez-vous aux infolettres quotidiennes d’InfoBref ici ou en cliquant sur le bouton Infolettres en haut à droite.


Modèle d’affaires: QuoteMachine est vendu aux commerçants comme un logiciel en tant que service.

L’abonnement mensuel coûte entre 50 et 200 $ par mois, selon la taille du commerce.

  • Il est donc à la portée de beaucoup de petits commerçants.

Où en est l’entreprise actuellement?

Fondée en 2018, QuoteMachine compte maintenant une dizaine d’employés.

Déjà 450 commerces, dont 70% sont aux États-Unis, utilisent son service en ligne.

  • Ce sont soit des commerces indépendants, soit des petites chaînes qui ont quelques succursales.
  • Ils sont spécialisés dans divers secteurs: ameublement et design d’intérieur, domotique, chasse et pêche, design de mode, équipement de sport, vélos, etc.

«En août, notre logiciel en ligne a soutenu plus de 60 millions $ en vente chez nos clients», dit Jean-Denis-Rocheteau.

Léopold Bouchard Décoration et salle de bains, de Lévis, est un des commerces qui utilisent QuoteMachine.

  • «Équiper ou refaire sa salle de bain, ce n’est pas quelque chose qu’on magasine entièrement tout seul en ligne, note Jean-Denis Rocheteau.
  • Les clients veulent parler à un conseiller ou un designer de Léopold Bouchard pour être certains de choisir les bons produits.
  • Toute cette conversation, qui peut être menée partiellement en magasin et partiellement en ligne, est soutenue par notre logiciel.»

QuoteMachine a obtenu 1,2 million $ en capital de risque, notamment de l’accélérateur FounderFuel et du fonds montréalais qui chapeaute cet accélérateur, Real Ventures.

L’entreprise a été désignée l’une des Révélations 2021 par Montréal inc. [découvrez nos portraits des autres Révélations 2021]

Les prochaines étapes:

L’entreprise est en croissance rapide et espère doubler le nombre de ses clients d’ici la fin de l’année 2021.

Son service logiciel est déjà interconnecté avec plusieurs autres qu’utilisent les commerçants, dont Lightspeed, Shopify et QuickBooks.

  • Elle va bientôt y ajouter une intégration au système de paiement Square.

«On ne remplace ni le site web du commerce, ni sa vitrine de commerce électronique s’il en a une, ni les autres outils qu’il utilise déjà, précise Jean-Denis Rocheteau. On s’y intègre pour les compléter et aider les vendeurs à conclure leur vente.»

Suivez l’actualité des entreprises technologiques québécoises dans la section AFFAIRES, argent et carrière d’InfoBref en vous abonnant à notre infolettre quotidienne gratuite InfoBref Matin : cliquez ici ou sur le bouton «Infolettres» en haut à droite

Patrick Pierra