ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Jeune entreprise québécoise innovante

Hoppin’ World vous encourage au voyage, grâce à la réalité virtuelle

Mis à jour le 22 janv. 2022
par Patrick Pierra

Jean-Nicolas Vandelac, PDG et fondateur de Hoppin’ World [crédit photo: Montréal inc.]

  • Que diriez-vous d’aller faire un premier tour, en réalité virtuelle, dans les destinations qui vous intéressent, avant de faire votre choix et d’acheter vos billets?
  • C’est ce que vous propose Hoppin’ World. Cette jeune pousse montréalaise utilise la technologie pour inciter au voyage, pas pour le remplacer.

Les problèmes auxquels l’entreprise s’attaque touchent 3 catégories d’intervenants.

Les utilisateurs de réalité virtuelle (RV) veulent davantage de contenus consacrés aux voyages.

  • «C’est la catégorie de contenu la plus recherchée par les utilisateurs grand public», explique Jean-Nicolas Vandelac, PDG et fondateur de la jeune société montréalaise Hoppin’ World.
  • «Et ils cherchent à pouvoir se déplacer virtuellement en groupe, pas seulement de façon individuelle.»

Les organisations touristiques sont très conscientes que la RV est un moyen extraordinaire de faire découvrir une destination.

  • «Mais, pour beaucoup d’organisations, la réalité virtuelle ne semble pas facile à exploiter, dit Jean-Nicolas Vandelac. Même si elles produisent du bon contenu, rejoindre les consommateurs est un défi.»

Les studios de production de RV, eux, cherchent à diffuser largement les contenus qu’ils produisent pour leurs clients.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


La solution: une plateforme de réalité virtuelle «sociale» dédiée aux voyages et à la culture.

Elle a 2 composantes principales.

D’abord, Hoppin est une application de RV, disponible gratuitement au grand public pour les utilisateurs des casques de RV Oculus Quest et Quest 2 – «qui sont les modèles les plus populaires», précise Jean-Nicolas Vandelac.

  • Les consommateurs peuvent déjà y découvrir plusieurs régions du Québec en vidéo à 360 degrés.
  • Ils peuvent le faire en groupe, jusqu’à 4 personnes réunies sous la forme d’avatars dans les destinations qu’ils visitent, et qui peuvent dialoguer pendant leur visite.
  • Dans ces parcours virtuels, les visiteurs peuvent aller à des points de «téléportation», pour se déplacer immédiatement d’un point à un autre dans l’espace physique montré par la vidéo.

Pour ceux qui n’ont pas de casque de RV, Hoppin World développe un site web qui pourra être consulté sur téléphone, tablette ou ordinateur.

D’autre part, Hoppin’ World fournit une plateforme logicielle de publication aux organisations qui veulent attirer des touristes, et aux studios de production de RV qui créent des contenus pour ces organisations.

Le modèle d’affaires est, pour l’instant, basé sur les budgets de promotion des destinations.

Publier du contenu est gratuit. Ensuite, les organisations paient pour créer des chaînes de marque et inviter leurs clients dans des salons privés.

  • «Elles y invitent des agents de voyage, des organisateurs d’événements et des journalistes spécialisés pour les familiariser avec la destination et leur donner le goût d’en parler ou de la proposer à leurs clients», explique Jean-Nicolas Vandelac.

Ces services à valeur ajoutée coutent de quelques dizaines de dollars par mois, pour une entreprise touristique, à quelques centaines, dans le cas d’une association touristique qui en fait bénéficier ses membres.

À terme, Hoppin’ World compte permettre aux producteurs de proposer aux consommateurs des contenus payants.

  • «Cela pourrait intéresser le secteur culturel, pour des expositions de musées, des captations de spectacles, des expériences immersives ou des diffusions en direct», dit Jean-Nicolas Vandelac.

RECEVEZ GRATUITEMENT chaque jour par courriel L’ESSENTIEL DES NOUVELLES économiques, financières et technologiques: abonnez-vous ici aux infolettres quotidiennes d’InfoBref, ou cliquez Infolettres en haut à droite


Actuellement, l’entreprise génère la majorité de ses revenus au Québec, en diffusant des contenus pour des regroupements tels que Tourisme Montréal, l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, Québec Authentique (Lanaudière, Mauricie), Québec maritime (Bas-Saint-Laurent, Côte-Nord, Gaspésie, Îles de la Madeleine), Québec du Sud (Cantons-de-l’Est, Centre-du-Québec et Montérégie) et Parcs Nunavik.

Elle a commencé ses activités en 2020, en pleine pandémie.

  • «Lorsque les acteurs de l’industrie ont voulu relancer leurs activités, raconte Jean-Nicolas Vandelac, ils ont vu tout le potentiel du numérique et de la réalité virtuelle pour pallier la difficulté d’organiser des tournées de promotion.»

Hoppin a multiplié ses revenus par 15 en 2021 par rapport à sa première année. Elle compte encore les décupler en 2022.


Entrepreneur·es, restez à l’affût des nouvelles économiques, financières, technologiques et politiques qui vous concernent en seulement quelques minutes par jour: abonnez-vous aux infolettres gratuites d’InfoBref ici ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite


Prochaines étapes à surveiller:

  • Hoppin va élargir sa distribution au-delà de Meta Platforms (ex-Facebook), qui exploite Oculus, en rendant son application également disponible sur Playstation VR de Sony, et sur les casques Vive de HTC en Asie.
  • Elle va aussi développer une clientèle internationale – plusieurs contacts ont déjà été faits.
  • Pour soutenir son développement, l’entreprise mène actuellement une ronde de financement d’amorçage, pour laquelle elle compte obtenir 1,5 million $.

Cet article termine la série de portraits des startups Révélations 2021 de Montréal inc. InfoBref Matin vous fera découvrir d’autres PME québécoises innovantes chaque lundi au début de 2022.

Patrick Pierra