ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Quand seront les prochaines élections fédérales au Canada?

Publié le 10 mars 2021
par Johanna Sabys

Justin Trudeau (Photo YouTube)

  • Justin Trudeau n’exclut pas de déclencher des élections au printemps pour éviter les obstructions parlementaires qui bloquent les actions de son gouvernement minoritaire.
  • Le premier ministre a dit hier, en entrevue au 98,5, qu’il avait besoin d’un «parlement qui fonctionne» pour aider les Canadiens à traverser la pandémie. Le vote du budget fédéral le mois prochain pourrait être un déclencheur. 

D’après la Loi électorale du Canada, le prochain scrutin fédéral doit normalement avoir lieu le 16 octobre 2023. 

Des rumeurs circulent depuis plusieurs mois sur la tenue d’élections anticipées.

  • La semaine dernière, un Comité parlementaire a d’ailleurs adopté une recommandation demandant au premier ministre de s’engager à ne pas provoquer d’élections anticipées avant la fin de la pandémie.

En effet, des élections pourraient être déclenchées:

  • si les partis d’opposition refusent de voter en faveur d’une loi qui engage la confiance du gouvernement – lors du vote du prochain budget en avril, par exemple; ou
  • si le premier ministre décide d’ordonner un vote de confiance sur n’importe quelle autre loi. En octobre dernier, un vote de confiance a eu lieu sur une motion du Parti conservateur qui réclamait un comité parlementaire sur l’affaire UNIS.

Hier, Justin Trudeau a admis qu’il pourrait ordonner un tel vote d’ici le mois de juin:

  • si les autres partis refusent d’appuyer des projets de loi «qui vont aider les gens»;
  • si le gouvernement est limité dans ses actions à cause de «jeux» – comme celui que, selon le premier ministre, le Parti conservateur mène actuellement sur le projet de loi de l’aide médicale à mourir.

De leur côté, les partis d’opposition se disent opposés au déclenchement d’élections avant la fin de la pandémie.

  • Le chef du NPD Jagmeet Singh a confirmé récemment qu’il serait prêt à appuyer le gouvernement libéral sur des votes de confiance pour les éviter, comme ce fut le cas en octobre dernier.
  • Le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet dit ne pas vouloir provoquer des élections. 
  • Le chef conservateur Erin O’Toole vient, lui, de réaffirmer qu’il ne souhaite pas défaire le gouvernement Trudeau avant la fin de la crise sanitaire. 



Johanna Sabys