ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Quels projets de pipeline sont actuellement en cours pour transporter le pétrole canadien?

Publié le 24 janv. 2021
par Johanna Sabys

Le pipeline Keystone XL (Source: Unsplash)

  • Le permis d’expansion aux États-Unis de l’oléoduc Keystone XL a été annulé par le président américain Joe Biden dès son arrivée à la Maison-Blanche et TC Énergie l’a définitivement abandonné, mais d’autres projets sont encore sur les rails.
  • Le pipeline Trans Mountain et le pipeline de remplacement de la Ligne 3 d’Enbridge sont en cours de construction.

Joe Biden a définitivement enterré Keystone XL, qui devait permettre de transporter chaque jour 830 000 barils de pétrole brut des raffineries albertaines jusqu’au Texas.

Mais deux autres projets d’oléoduc sont en cours.

Dans l’Ouest canadien, Trans Mountain

Le projet d’expansion du pipeline Trans Mountain comprend la remise en service d’un pipeline existant sur 190 km et la construction d’un nouveau pipeline de 980 km.  

  • Le projet avait été initié par la société Kinder Morgan, qui avait obtenu une première approbation en 2016.
  • Le gouvernement fédéral a signé une entente pour acheter l’actuel pipeline Trans Moutain et son projet d’expansion en mai 2018.
  • Le projet actuel de plus de 12 milliards $ a été approuvé par Ottawa en juin 2019.
  • Le nouveau pipeline devrait être mis en service en décembre 2022.

Objectif: pouvoir exporter directement une plus grande quantité du pétrole canadien vers d’autres pays. Actuellement, presque tout le pétrole récolté dans l’ouest du Canada est acheminé aux États-Unis.

  • Une fois terminé, le «nouveau» Trans Mountain devrait permettre de transporter jusqu’à 890 000 barils par jour – contre environ 300 000 barils pour le pipeline actuel – entre Strathcona County, près d’Edmonton en Alberta, et Burnaby, en Colombie-Britannique.
  • Depuis le terminal maritime Westridge, à Burnaby, le pétrole brut sera ensuite expédié vers la côte ouest-américaine et l’Asie.

Selon les estimations, les revenus des producteurs de pétrole devraient augmenter de 73 milliards $ en 20 ans d’exploitation, et le Canada gagnerait près de 47 milliards $ en impôts et redevances supplémentaires pour les gouvernements fédéraux et provinciaux.

Aux États-Unis, la ligne 3 d’Enbridge

Exploitée depuis 1960, la ligne 3 est un oléoduc qui transporte du pétrole brut de l’Alberta vers le Wisconsin, en passant par la Saskatchewan, le Manitoba et le Minnesota.

Objectif: améliorer l’infrastructure du pipeline pour doubler ses capacités actuelles en les faisant passer de 370 000 barils à 760 000 barils par jour.

  • Côté canadien, le remplacement avait débuté en 2017 et il est maintenant terminé. Ces travaux ont coûté plus de 5 milliards $US.
  • Le projet actuel consiste à remplacer les tuyaux existants dans le Dakota du Nord, le Minnesota et le Wisconsin. Son coût estimé est d’environ 3 milliards $US.

Joe Biden ne s’est pas encore prononcé sur le projet de la ligne 3.  

Quant à l’ancien projet Énergie Est, selon des experts, l’abandon du projet Keystone XL ne devrait pas le faire renaître


Johanna Sabys