ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Legault plaide pour un gouvernement conservateur minoritaire

Publié le 9 sept. 2021
par Johanna Sabys

Le premier ministre François Legault (Source: Twitter / Émilie Nadeau)

  • Le chef du Parti conservateur du Canada a une «bonne approche» pour la nation québécoise, croit François Legault, et il serait «plus facile» de négocier avec Ottawa si Erin O’Toole est porté au pouvoir le 20 septembre. 
  • Le premier ministre québécois a aussi recommandé aux nationalistes de «se méfier» du Parti libéral du Canada, du NPD et du Parti vert qui veulent accorder «moins d’autonomie» au Québec. 

François Legault a réagi ce matin au débat officiel des chefs en français d’hier soir. 

Il préfère un gouvernement minoritaire

  • «Aucun parti» ne répond à tous les besoins du Québec, affirme Legault. 
  • «Pour la nation québécoise», il juge qu’il serait alors préférable que le prochain gouvernement fédéral soit minoritaire. 

Les conservateurs répondraient à la plupart de ses attentes

François Legault rappelle que le Parti conservateur a promis: 

  • d’augmenter «les transferts en santé sans condition»; 
  • de transférer plus «de pouvoirs en immigration»;
  • de ne pas contester la loi 21; et  
  • de financer 40% du projet de tunnel entre Québec et Lévis. 

Mais il a tout de même souligné que le chef conservateur: 

  • prive le Québec de 6 milliards $ «sans condition» pour les garderies; et 
  • n’offre pas la hausse réclamée par les provinces pour les transferts en santé. 

«Trois partis veulent donner moins d’autonomie» au Québec, «je trouve ça dangereux», dit Legault. 

  • Il trouve «très inquiétant» que le Parti libéral, le NPD et le Parti vert ne soient «pas ouverts à donner plus d’autonomie au Québec».
  • Pire, selon lui, ces partis «veulent centraliser et s’approprier des pouvoirs qui sont clairement des compétences des provinces».

L’opposition à Québec n’est pas du même avis

  • La cheffe du Parti libéral Dominique Anglade accuse François Legault «d’abandonner» les familles québécoises. 
  • Legault préfère «son» tunnel aux CPE, dénonce Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de Québec solidaire: il appuie «le parti qui veut déchirer le chèque de 6 milliards $ dont les familles du Québec ont besoin», parce que «M. O’Toole lui a promis un autre chèque pour financer son 3e lien».
Johanna Sabys