ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le Québec attire les projets d’usine de batteries

Publié le 23 juil 2021
par Félix Côté

[Source: Unsplash]

  • En plus de Lion Électrique, qui construit son usine de batteries à Mirabel, d’autres projets pourraient voir le jour dans la province. 
  • Plusieurs entreprises ont fait des déclarations ou entrepris des études ou des démarches qui pourraient résulter en des projets d’usine de batteries pour véhicules électriques au Québec.

Stromcore, une entreprise ontarienne, a sollicité récemment l’aide du gouvernement du Québec pour construire une usine de batterie, selon le Journal de Montréal

Britishvolt Canada a retenu les services de l’ancien premier ministre Philippe Couillard pour faire avancer un autre projet: Philippe Couillard avait confirmé en avril au Journal de Montréal qu’il avait eu des discussions à ce sujet avec Investissement Québec.

Stellantis, le groupe automobile qui résulte de la fusion de Fiat-Chrysler et du groupe européen PSA (Peugeot-Citroën) et qui fabrique 110 modèles de véhicules – dont ceux des marques Jeep, Chrysler et Dodge – pourrait implanter au Canada une usine de batteries pour véhicules électriques. 

  • Le groupe veut construire 2 usines de batteries en Amérique du Nord et 3 en Europe.
  • Le PDG de Stellantis a dit mercredi à Détroit que l’une des 2 usines nord-américaines sera aux États-Unis, mais que l’autre pourrait être au Canada.
  • Le ministre de l’Industrie François-Philippe Champagne a confirmé au Globe and Mail que des pourparlers sont en cours avec Stellantis.
  • Selon une autre source du Globe and Mail, ces discussions concernent une possible implantation d’une usine de batteries en Ontario ou au Québec.

Le gouvernement du Québec veut investir dans sa filière électrique.

  • La province dispose de plusieurs minerais qui entrent dans la composition des batteries pour véhicule électrique, dont le lithium, le nickel, le cobalt et le graphite.
  • L’électricité produite au Québec est peu dispendieuse et beaucoup moins polluante que dans beaucoup d’autres pays.
Félix Côté