ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Jeune entreprise québécoise innovante

iCollective vous aide à partager vos compétences avec vos collègues

Mis à jour le 20 nov. 2022
par Patrick Pierra

Kamel Dinar, cofondateur et président d’iCollective

  • Au-delà de la rémunération et des conditions de travail, la motivation à relever des défis qui permettent à chaque employé de progresser est un facteur important pour garder les talents dans l’entreprise.
  • La jeune pousse montréalaise iCollective aide les employés à partager entre eux leurs compétences, pour que chaque employé progresse dans son travail, et qu’aucune compétence-clé de l’entreprise ne soit plus concentrée dans un seul individu.  

Le problème auquel s’attaque l’entreprise est la difficulté de retenir les employés, dans un contexte de pénurie de talents.

«Aujourd’hui, la plupart des nouveaux employés ne restent plus dans une même organisation pendant plusieurs années, note Kamel Dinar, cofondateur et président d’iCollective. Ils multiplient les expériences professionnelles en changeant d’emploi souvent.»

Or, un employé qui part avec son savoir-faire cause un problème important à son ancien employeur, qui perd des compétences en même temps qu’un employé.


RECEVEZ GRATUITEMENT chaque jour par courriel L’ESSENTIEL DES NOUVELLES économiques, financières et technologiques: abonnez-vous ici aux infolettres quotidiennes d’InfoBref, ou cliquez Infolettres en haut à droite


La solution que propose iCollective est un service qui identifie les compétences clés de l’entreprise et en facilite le partage entre employés.

Le service prend la forme d’un logiciel en ligne.

«Dans un premier temps, il fait une cartographie éclair, en moins d’une heure, des compétences-clés que détiennent les employés», explique Kamel Dinar. 

Un gestionnaire définit d’abord quelles sont les compétences stratégiques pour l’entreprise.

Puis, les employés remplissent sur leur ordinateur un bilan de compétences et un formulaire d’autoévaluation.

Le logiciel procède alors à une analyse des mots-clés employés, en comparant la liste des compétences stratégiques aux informations fournies par les employés.

Le résultat est une carte qui montre la répartition des compétences-clés parmi les employés.

«Notre système classe les compétences en 3 catégories, explique Kamel Dinar:

  • celles qui manquent à l’entreprise. Il faut alors soit recruter, soit organiser des formations;
  • celles qui existent chez un seul employé, sans back-up. On favorise alors le partage de connaissances, pour qu’elles soient transmises à d’autres employés;
  • les compétences-clés partageables: certains employés les ont, d’autres voudraient les avoir.»

Dans ce troisième cas, le logiciel apparie les employés qui ont ces compétences avec d’autres employés qui sont intéressés à les acquérir.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Le modèle d’affaires est une licence, payée par les entreprises clientes, de 5 $ par utilisateur et par mois.

Actuellement, iCollective mène une deuxième ronde de projets pilotes, avec une dizaine d’entreprises – principalement des PME québécoises.

Fondée fin 2019, l’entreprise emploie ses 2 cofondateurs et un développeur web.

iCollective fait partie des 20 jeunes PME sélectionnées cette année dans le programme Bourse+ de Startup Montréal[Découvrez d’autres jeunes entreprises québécoises innovantes soutenues par cet organisme et par d’autres.]

Elle a établi des partenariats avec d’autres sociétés qui proposent des services complémentaires pouvant être utiles à ses clients:

  • des firmes de recrutement; et
  • des organisations spécialisées en formation.

Entrepreneur·es, restez à l’affût des nouvelles économiques, financières, technologiques et politiques qui vous concernent en seulement quelques minutes par jour: abonnez-vous aux infolettres gratuites d’InfoBref ici ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite


 Prochaines étapes pour l’entreprise:

  • confirmer, par les projets-pilotes actuels, les bons résultats déjà observés avec les premiers tests, en vue de débuter bientôt une commercialisation du service à plus grande échelle;
  • proposer un partage de compétences non plus seulement à l’intérieur d’une même entreprise, mais aussi entre entreprises.

«Il peut arriver des périodes où les compétences de certains employés sont moins sollicitées, dit Kamel Dinar.

  • Or, vous ne voulez jamais que vos employés s’ennuient, parce que la motivation des bons employés vient beaucoup des nouveaux défis qu’ils doivent relever – pour les garder, il faut leur donner des missions intéressantes.
  • Alors, une PME pourrait, pendant quelque temps, mettre les talents d’un de ses employés au service d’une autre entreprise qui a temporairement besoin de ses compétences.»
Patrick Pierra