ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Jeune entreprise québécoise innovante (Révélation 2023 de Startup Montréal)

Ecotime récupère l’eau de pluie pour préserver l’eau potable

Mis à jour le 29 août 2023
par Félix Côté
Ecotime récupère l’eau de pluie pour préserver l’eau potable

Eddy Dureuil, co-fondateur et vice-président de Solutions Ecotime

  • L’eau potable n’est pas une ressource inépuisable. Elle est pourtant utilisée pour de multiples usages, comme l’arrosage ou le mécanisme des toilettes, qui n’ont pas besoin que l’eau soit potable.
  • Solutions Ecotime, une jeune pousse de Montréal, a conçu un système qui récupère l’eau de pluie en vue d’usages qui ne nécessitent pas une eau traitée pour être potable.

Le problème auquel s’attaque l’entreprise est le gaspillage de l’eau potable. 

Au Québec et ailleurs dans le monde, les services publics filtrent et traitent l’eau pour la rendre potable.

«Le gaspillage est fréquent parce que, une fois traitée, l’eau est utilisée pour des usages qui ne nécessitent pas une eau potable», explique Eddy Dureuil, co-fondateur et vice-président de Solutions Ecotime

  • L’eau potable est utilisée pour prendre une douche comme pour laver la voiture.

L’eau potable devrait être mieux préservée, croit l’entrepreneur, et ce pour 2 raisons:

  • Elle sera de moins en moins abondante en raison des changements climatiques et de l’accroissement de la population.
  • Le problème empirera plus rapidement dans les pays en développement, car l’eau douce y est moins disponible qu’ailleurs.

Message du commanditaire

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir toutes les deux semaines des actualités fraîches sur les startups à Montréal et au Québec

La solution d’Ecotime est un système de récupération et de filtration des eaux pluviales: l’Oasis.

«L’eau de pluie tombe gratuitement. Mais actuellement, elle est gérée comme un déchet: elle est traitée avant d’être retournée dans la nature», dit Eddy Dureuil.  

Le système Oasis d’Ecotime fait l’inverse: 

  • Il recueille l’eau de pluie, à l’aide d’un capteur installé sur le toit d’un bâtiment.
  • L’eau ainsi recueillie peut ensuite servir à certains usages qui ne nécessite pas d’eau potable. 
Une partie du système Oasis de Solutions Ecotime

Ce dispositif réduit le gaspillage car plus de la moitié de l’eau utilisée dans les bâtiments n’a pas besoin d’être potable, dit l’entrepreneur.

  • Dans les immeubles à bureaux, environ 75% de l’eau est utilisée par les toilettes.

Le système d’Ecotime est d’abord pensé pour les immeubles commerciaux et les immeubles à bureaux.

  • Il traite l’eau de pluie recueillie. 
  • Sans la rendre potable, il la purifie de certains contaminants qui pourraient causer des maladies ou endommager les surfaces.

Le système avertit Ecotime si un filtre doit être changé, ou en cas de problème (le client reçoit alors lui aussi une alerte, dans une application mobile). 


Pour l’essentiel des nouvelles et tendances en affaires, finances et technologies, abonnez-vous ici aux infolettres gratuites d’InfoBref ou en cliquant le bouton Infolettres en haut à droite


Le modèle d’affaires est de vendre le système Oasis à des firmes de génie mécanique qui assurent l’entretien des conduites d’eau d’immeubles commerciaux.

  • Ces firmes paient ensuite un montant mensuel pour la maintenance du système. 

L’Oasis peut être modifié pour adapter le volume du réservoir et le type de traitement d’eau, selon la grandeur et la nature du bâtiment. 

Ecotime s’apprête à lancer un projet pilote dans un bâtiment municipal du Québec. 

Parallèlement au développement et à la vente de l’Oasis, l’entreprise est distributeur de l’Hydraloop, un système qui recycle l’eau des douches, des bains et des machines à laver pour qu’elle soit réutilisée dans les toilettes ou pour l’arrosage.

L’entreprise fait partie des 20 jeunes pousses sélectionnées cette année dans le programme Bourse+ de Startup Montréal. [Découvrez d’autres jeunes entreprises québécoises innovantes soutenues par cet organisme et par d’autres.]

Message du commanditaire

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir toutes les deux semaines des actualités fraîches sur les startups à Montréal et au Québec

Prochaines étapes pour Solutions Écotime:

D’ici quelques mois, elle livrera plusieurs machines à 2 importants promoteurs immobiliers du Québec.

À plus long terme, elle veut exporter son produit en Amérique, Europe et dans les Caraïbes.

Elle veut aussi aider les entreprises et les municipalités à se préparer à d’éventuelles pénuries d’eau. Eddy Dureuil croit que son produit permettra aux entreprises de s’adapter lorsque les gouvernements rendront obligatoires les compteurs d’eau, ce qui selon lui arrivera dans les prochaines années.

Félix Côté