ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

La montréalaise Intelcom investit pour automatiser ses centres de tri

Publié le 15 nov. 2021
par Félix Côté
La montréalaise Intelcom investit pour automatiser ses centres de tri

Le nouveau centre de distribution à haut volume d’Intelcom situé à Mississauga (Source: Intelcom Courrier Canada)

  • Intelcom, une entreprise de Montréal spécialisée en livraison de colis, a inauguré hier son premier centre de distribution automatisé à Mississauga, en Ontario, qui est le fruit d’un investissement de 12 millions $. 
  • L’an prochain, l’entreprise, dont la Caisse de dépôt est l’un des principaux actionnaires, prévoit investir 9 millions $ pour faire de ses installations de Montréal son deuxième centre automatisé.

Intelcom est spécialiste «du dernier kilomètre», c’est-à-dire la livraison aux consommateurs.

  • L’entreprise n’exploite pas de flotte de livraison: elle reçoit des colis, puis les redirige vers des consommateurs en confiant la livraison à des sous-traitants. 
  • Les outils technologiques qu’elle développe permettent à ces sous-traitants d’optimiser leurs trajets de livraison.

Mais Intelcom veut modifier son modèle d’affaires. 

Ses nouveaux centres de distribution vont lui permettre de devenir aussi une entreprise «du kilomètre du milieu».

  • Elle veut ainsi livrer des colis vers d’autres centres de distribution, avant la livraison finale vers le consommateur. 
  • Pour parvenir à cet objectif, un nouveau logiciel de contrôle et d’automatisation de convoyeurs équipe son nouveau centre de tri de Mississauga – et équipera bientôt celui de Montréal.

L’entreprise projette aussi de transformer ses autres centres de distribution.

  • Après celui de Montréal l’an prochain, l’entreprise veut transformer ses centres situés en Colombie-Britannique, en Alberta et dans les Maritimes.
Félix Côté