ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Cop26: Legault annonce 5 milliards $ pour des autobus électriques

Publié le 3 nov. 2021
par Johanna Sabys

François Legault à Glasgow (Source: Émilie Nadeau / Bureau du premier ministre)

  • François Legault a annoncé à Glasgow, en Écosse, que son gouvernement compte acheter 2148 autobus pour électrifier d’ici 2030 plus de la moitié des autobus urbains du Québec.
  • Sur cet investissement de 5 milliards $, une moitié sera consacrée à l’achat d’autobus entièrement électriques, et l’autre, à construire et convertir des garages. 

Dès son arrivée à la Conférence sur les changements climatiques (Cop26), le premier ministre a fait valoir que le Québec est un «modèle» en matière d’électrification des transports. 

Avec cette commande de 2000 autobus électriques, le Québec représentera «la moitié de tout le carnet de commandes de l’Amérique du Nord», dit Legault. 

Le Québec est très attirant pour les investisseurs, croit-il, notamment grâce à «ses surplus d’électricité et d’énergie propre». 

François Legault dit qu’il «veut être capable d’augmenter la richesse des Québécois», tout en réduisant les émissions de GES de la province. 

Ces 2148 autobus permettraient à Québec d’atteindre son objectif que, d’ici 2030, 55% des autobus urbains soient électriques.

  • 9 grandes sociétés québécoises de transports recevront ces autobus. 
  • Les premiers devraient être livrés à partir de 2025. 

Un «maximum de ces autobus seront fabriqués au Québec», assure Legault, qui espère qu’ils seront tous construits dans la province.

  • Le premier ministre a nommé 2 compagnies qui pourraient se charger de cette commande: Lion Électrique, à Saint-Jérôme, et Novabus, à Saint-Eustache. 

Le gouvernement réglera l’essentiel de la facture: 3,65 milliards $. 

  • 1,35 milliard $ viendra des sociétés de transport et d’Ottawa.
Johanna Sabys

Dernières nouvelles