ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le Canada interdit la vente de véhicules à essence dès 2035

Publié le 29 juin 2021
par Johanna Sabys

(Source: Pixabay)

  • D’ici moins de 15 ans, toutes les voitures et tous les camions légers qui seront vendus au pays seront des véhicules zéro émission. 
  • Le gouvernement Trudeau s’aligne ainsi sur l’échéancier annoncé par le Québec. L’automne dernier, le gouvernement Legault avait interdit la vente de véhicules à essence dès 2035.

Ottawa se fixe une nouvelle cible:
Le gouvernement fédéral devance son objectif initial de 5 ans.

  • C’est en 2035 – et non plus en 2040 – que la vente de voitures à essence sera interdite au pays.

L’interdiction des véhicules à essence doit contribuer à atteindre: 

  • le nouvel objectif du Canada de réduire d’ici 2030 ses émissions de GES de 40% à 45% par rapport au niveau de 2005; et
  • l’objectif canadien d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

Cette décision doit s’accompagner d’investissements «significatifs» dans les infrastructures et «d’emplois durables», précise le ministre de l’Environnement et du Changement climatique Jonathan Wilkinson.

  • La subvention fédérale de 5000 $ à l’achat d’un véhicule vert reste en vigueur.
  • Les entreprises qui fabriquent des véhicules zéro émission au Canada bénéficient désormais d’une réduction de 50% de l’impôt sur les sociétés.

Le Canada mise aussi sur une baisse des prix des véhicules carboneutres.

  • Bloomberg New Energy Finance et l’International Council on Clean Transportation prévoient que, d’ici 2030, un véhicule zéro émission ne devrait pas coûter plus cher qu’un véhicule à essence.
Johanna Sabys