ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les conservateurs s’engagent à financer le troisième lien Québec-Lévis

Mis à jour le 19 août 2021
par Johanna Sabys

(Source: Gouvernement du Québec)

  • Le Parti conservateur a promis hier qu’un gouvernement dirigé par Erin O’Toole assumerait 40% de la facture totale – qui pourrait atteindre 10 milliards $ – pour construire le tunnel entre Québec et Lévis. C’est exactement la part que le gouvernement Legault demande à Ottawa de financer.
  • Les conservateurs ont reproché au chef bloquiste Yves-François Blanchet son refus de prendre position lundi sur le projet de tunnel. De son côté, le gouvernement Trudeau dit qu’il refuse de financer des projets autoroutiers. 

Les 7 candidats conservateurs de la région de Québec ont appuyé hier le projet de tunnel du gouvernement Legault.

  • Ils pensent que le tunnel autoroutier de 8,3 km n’engendrera pas davantage de pollution.

Le Bloc ne prend pas «ses responsabilités», croit le PCC: 

  • Pierre Paul-Hus, député conservateur sortant de Québec, a reproché au chef du Bloc québécois son refus de prendre parti sur le projet. 
  • Yves-François Blanchet estimait lundi que le gouvernement fédéral n’a pas à «avoir d’opinion» sur les projets du gouvernement québécois.   
  • Le Bloc a assuré qu’il soutiendrait la demande d’aide financière du gouvernement Legault, sans intervenir ni juger «les choix» de Québec en matière d’infrastructure. 

Les libéraux étudieront le projet:

  • Le gouvernement Trudeau a déjà prévenu Québec que «la réussite du test des évaluations environnementales sera essentielle».
  • Les libéraux refusent de financer des projets d’autoroutes.
  • Si le projet réussit les tests environnementaux, les libéraux n’accorderaient leur soutien qu’à la partie du projet qui concerne le transport en commun. 

Le NPD et le Parti vert sont fermement opposés au projet de tunnel autoroutier, et à son financement par le gouvernement fédéral.

Johanna Sabys