ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Ottawa veut décarboniser l’acier: Algoma Steel recevra 420 millions $ pour ne plus utiliser de charbon

Publié le 5 juil 2021
par Johanna Sabys

Justin Trudeau dans l’aciérie Algoma Steel (Source: Twitter)

  • Justin Trudeau était hier à Sault-Ste-Marie, en Ontario, pour annoncer un investissement de 420 millions $ qui doit permettre à l’aciérie Algoma Steel d’acheter un four à arc électrique pour produire son acier sans utiliser de charbon. 
  • Le premier ministre s’est défendu d’être en campagne électorale. Trudeau a néanmoins affirmé que, contrairement aux conservateurs, les libéraux ont compris depuis longtemps que lutter contre les changements climatiques permettrait de relancer l’économie. 

Cet investissement qui doit verdir le secteur de l’acier a été débloqué par l’adoption, juste avant les congés parlementaires, de certaines mesures du budget fédéral déposé en avril dernier.

Avec ces 420 millions $, l’entreprise ontarienne Algoma Steel devrait:

  • réduire progressivement sa production d’acier à partir de charbon; et
  • s’équiper d’un four à arc électrique qui lui permettra de réduire d’ici 2030 ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 3 millions de tonnes par an – soit les émissions de 900 000 voitures. 

L’investissement fédéral devrait permettre:

  • de créer 500 emplois pendant la phase de construction; et
  • de former 75 employés d’Algoma à des emplois hautement spécialisés dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM).

L’industrie sidérurgique émet 7% des émissions mondiales de GES qui proviennent du secteur énergétique.

  • Cela représente autant que les émissions mondiales de l’aviation, du transport maritime et des produits chimiques réunis.
Johanna Sabys