ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Climat: les Canadiens sont préoccupés, mais ne veulent pas payer plus

Publié le 18 nov. 2021
par Félix Côté

(Source: Pixabay)

  • Selon un sondage réalisé par Ipsos pour l’Institut économique de Montréal (IEDM), 43% des Canadiens disent que le réchauffement climatique est parmi les 3 enjeux les plus importants pour eux. Mais 65% disent qu’ils ne veulent pas ou ne sont pas en mesure de payer davantage d’impôt pour contribuer à combattre les changements climatiques.
  • «Ça démontre un certain cynisme de la population, mais aussi un écart entre les générations», explique à InfoBref Miguel Ouellette, directeur des opérations et économiste à l’IEDM.

Après la santé (75%) et l’économie et l’emploi (61%), le changement climatique (43%) est désormais le troisième sujet que les Canadiens classent dans les 3 enjeux les plus importants pour eux.

La réticence à payer plus pour lutter contre le réchauffement climatique s’explique, selon Miguel Ouellette, par le sentiment qu’ont plusieurs citoyens de payer déjà assez par l’impôt et les taxes.

L’économiste observe cependant chez les jeunes générations une plus forte volonté de payer davantage.

  • À l’inverse, les plus vieilles générations tendent à vouloir payer moins. 

L’étude démontre aussi que la préoccupation à l’égard du climat gagne en importance. 

  • L’an dernier, dans un sondage similaire, 38% des Canadiens considéraient les changements climatiques comme faisant partie de leurs 3 principales priorités. 
  • Cette année, ils sont 43% à considérer cet enjeu comme l’un des 3 plus importants pour eux. [résultats de l’étude (PDF)]
Félix Côté