ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les libéraux veulent 70 000 immigrants chaque année

Publié le 10 mai 2022
par Johanna Sabys

La cheffe du Parti libéral du Québec Dominique Anglade (Source: capture d’écran)

  • Le Québec accueillera cette année près de 70 000 immigrants étrangers. Ce nombre doit permettre de rattraper les arrivées qui ont été retardées l’an dernier à cause de la pandémie. 
  • Pour lutter contre la pénurie de main-d’œuvre, la cheffe libérale Dominique Anglade propose d’accueillir au moins 70 000 immigrants tous les ans, et de moduler ce nouveau seuil d’immigration en fonction des besoins des régions. 

Dominique Anglade dit que le nombre d’immigrants qui seront accueillis cette année de façon exceptionnelle devrait, à l’avenir, servir de seuil minimal d’immigration. 

Les libéraux proposent aussi de conclure des ententes avec les régions pour leur permettre de déterminer leurs propres besoins d’immigration et leur capacité d’accueil. 

Le gouvernement n’a pas l’intention d’accueillir plus d’étrangers.  

François Legault a réaffirmé la semaine dernière qu’il ne comptait pas hausser la limite maximale, actuellement fixée à 50 000 immigrants par an – contrairement à ce que demandent les associations patronales qui aimeraient en accueillir jusqu’à 90 000.

Le Parti Québécois s’oppose, lui aussi, à une augmentation du seuil d’immigration [détails dans notre bulletin de lundi matin].  

Le PQ réclame la fermeture du chemin Roxham

Par ailleurs, le député péquiste Pascal Bérubé demande au gouvernement Trudeau d’ouvrir, en Ontario, un autre point d’entrée pour l’immigration irrégulière.

  • Au cours des 3 premiers mois de l’année, 7000 immigrants ont pu entrer illégalement par le chemin Roxham, en Montérégie, déplore Bérubé. 
  • Cela représente plus de 90% des entrées illégales au Canada, dit-il: «ça ne peut plus durer».

Selon le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon, le gouvernement fédéral a rouvert en fin d’année dernière le chemin Roxham alors qu’il savait que le Québec ne pourrait pas accueillir autant d’immigrants irréguliers.

Johanna Sabys