ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Pourquoi le vaccin anti-Covid de Medicago serait-il rejeté par l’OMS?

Publié le 17 mars 2022
par Johanna Sabys

(Source: Unsplash)

  • L’Organisation mondiale de la santé a suspendu la demande d’approbation du vaccin anti-Covid de la société biopharmaceutique de Québec. 
  • Selon la directrice générale adjointe de l’OMS, la demande de Medicago sera «probablement» refusée à cause des liens de l’entreprise avec l’industrie du tabac. 

Santé Canada a approuvé fin février Covifenz, le vaccin de Medicago, pour les Canadiens de 18 à 64 ans. 

  • C’est le premier vaccin anti-Covid canadien. 
  • Il est aussi le premier au monde à être produit à base de plantes. 

Medicago est basée à Québec, mais n’est pas à propriété québécoise.

  • L’entreprise appartient à 79% au groupe japonais Mitsubishi Tanabe. 
  • Le géant de l’industrie du tabac Philip Morris International en détient 21%. 

L’OMS reproche à Medicago ses liens avec Philip Morris

La décision de l’OMS de suspendre le processus d’approbation de Covifenz n’a, en effet, rien à voir avec l’efficacité et la sécurité du vaccin. 

«L’OMS et l’ONU ont une politique très stricte concernant l’engagement avec les industries du tabac et de l’armement», a souligné ce jeudi la docteure Mariângela Simão, directrice générale adjointe de l’OMS. 

«Il est donc très probable», dit-elle, que la demande de Medicago ne sera «pas acceptée pour une utilisation d’urgence».


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Le Canada pourra utiliser le vaccin au pays. 

Covifenz devrait être disponible pour les Canadiens à partir du mois de mai. 

  • Medicago s’est engagée à en livrer 20 millions de doses au Canada cette année.

En revanche, si l’OMS refuse d’approuver le vaccin de Medicago, Ottawa ne pourra pas offrir des doses de Covifenz au programme international Covax, et donc à des pays qui ont besoin de vaccins. 

«Aucun pays ne devrait être privé de ce vaccin», a réagi aujourd’hui le ministre fédéral de la Santé Jean-Yves Duclos. 

Covifenz «est bon pour les Canadiens, assure le ministre, et il pourrait aussi être bon pour beaucoup d’autres êtres humains à travers la planète».

Duclos est en contact avec des représentants de l’OMS à ce sujet.

Johanna Sabys