ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Québec ne compte pas accueillir plus d’immigrants, quoi qu’en pense Ottawa

Publié le 2 nov. 2022
par Johanna Sabys

François Legault (Capture d’écran de la vidéo du point de presse du premier ministre)

  • Le gouvernement n’augmentera pas sa cible d’immigration, actuellement fixée à 50 000 nouveaux arrivants par an. C’est ce qu’a assuré François Legault au lendemain de la présentation du plan fédéral. Ce plan prévoit qu’Ottawa accueillera presque 1,5 million d’immigrants d’ici 2025.  
  • Legault dit qu’il comprend les objectifs économiques évoqués par Ottawa, mais il demande à Justin Trudeau de comprendre le défi du Québec: protéger le français et maintenir la proportion de francophones. 

Le gouvernement fédéral a annoncé mardi qu’il comptait accueillir 465 000 résidents permanents en 2023, 485 000 en 2024 et 500 000 en 2025 [détails (2 nov.)].

Le Québec a la capacité d’augmenter ses seuils d’immigration, dit Trudeau. 

  • Le premier ministre fédéral a souligné qu’à chaque fois qu’il parle à des entreprises québécoises, elles lui rappellent l’importance de contrer la pénurie de main-d’œuvre. 
  • Il a précisé que son gouvernement serait toujours là pour aider le gouvernement Legault à créer plus de croissance économique au Québec.

Legault n’est pas inquiet pour le poids démographique du Québec.  

Si Ottawa accueille 500 000 immigrants en 2025 et que, de son côté, le Québec n’augmente pas sa cible d’immigration, son poids démographique diminuera au sein du Canada. 

Mais François Legault a souligné que le pourcentage de députés accordé au Québec à la Chambre des communes était déjà un peu plus élevé que le pourcentage de sa population. 

  • En tant que nation, le Québec a des pouvoirs importants, dit Legault. 
  • Il compte les «garder et en ajouter» d’autres. 
Johanna Sabys