ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Ottawa veut accueillir presque 1,5 million d’immigrants en 3 ans

Publié le 1er nov. 2022
par Johanna Sabys

Le ministre fédéral de l’Immigration Sean Fraser (Source: Twitter du ministre)

  • Le ministre de l’Immigration Sean Fraser a annoncé que le gouvernement Trudeau prévoit d’accueillir 465 000 résidents permanents en 2023, 485 000 en 2024 et 500 000 en 2025. 
  • Selon le gouvernement fédéral, l’arrivée de ces nouveaux résidents permettra aux entreprises de trouver des travailleurs et d’attirer au pays des personnes qualifiées dans des secteurs clés – la santé et les entreprises manufacturières et technologiques.

Le Canada a accueilli plus de 405 000 nouveaux arrivants l’an dernier. 

  • Il s’agissait du plus grand nombre d’immigrants accueilli en un an. 
  • Le ministre de l’Immigration estime que le pays va en accueillir environ 430 000 cette année. 

Le plan fédéral d’immigration 2023‑2025 prévoit que: 

  • plus de 60% des admissions d’ici 2025 se feront dans la catégorie de l’immigration économique;
  • de nouveaux critères de sélection permettront d’accueillir des immigrants qui possèdent les compétences et les qualifications pour combler des postes dans les secteurs qui sont les plus en demande; 
  • des programmes régionaux supplémentaires répondront aux besoins des marchés du travail locaux; et 
  • au moins 4,4% des nouveaux résidents permanents hors Québec seront francophones.

Lors du plus récent recensement, en 2021, près de 1 Canadien sur 4 était un immigrant [détails (26 oct.)]. 

Le Québec établit ses propres seuils d’immigration.

  • Le gouvernement Legault ne compte pas accueillir plus de 50 000 immigrants par an.
  • S’il maintient ce seuil et que, par ailleurs, le Canada accueille effectivement 500 000 résidents permanents en 2025, alors le Québec n’accueillerait plus que 10% des immigrants au Canada.
Johanna Sabys