ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Mise à jour économique du gouvernement fédéral: voici l’essentiel

Publié le 30 nov. 2020
par Johanna Sabys

La ministre des Finances Chrystia Freeland

  • Dans sa mise à jour économique d’hier, le gouvernement fédéral a annoncé de nouvelles mesures pour soutenir les Canadiens et les entreprises, et pour relancer l’économie après la pandémie.
  • Le déficit attendu cette année est maintenant de 382 milliards $, ce qui fera monter la dette fédérale à plus de 50% du PIB canadien.

Combien a coûté la pandémie?

La ministre des Finances Chrystia Freeland a fait le point sur les dépenses fédérales causées par la pandémie.
Au total, cette année:

  • 40 milliards $ sont alloués à des mesures en santé pour lutter contre la Covid-19;
  • 227 milliards $ sont dépensés pour soutenir les Canadiens et les entreprises;
  • 100 milliards $ sont consacrés à relancer l’économie.

Jusqu’en mars 2021, la Subvention salariale versée aux employeurs continuera de prendre en charge 75% du salaire des travailleurs, et les entreprises pourront bénéficier de l’aide au loyer commercial.

Nouvelles mesures pour les particuliers

  • À partir du 1er décembre, une subvention, pouvant atteindre 5000 $, sera offerte pour rendre les habitations plus écoénergétiques.
  • En 2021, les familles qui ont des revenus nets annuels de moins de 120 000 $ pourront recevoir 1200 $ par enfant de moins de 6 ans, et ceux avec des revenus nets de plus de 120 000 $, 600 $ par enfant.
  • Les télétravailleurs pourront déduire jusqu’à 400 $ de leurs frais, sans fournir un formulaire signé de leur employeur.

Nouvelles mesures pour les entreprises

  • Les organisations dans les secteurs du tourisme, de l’hébergement, des arts et du divertissement bénéficieront d’un nouveau programme de crédit: le gouvernement leur garantira à 100% un prêt allant jusqu’à un million $, à faible taux d’intérêt.
  • Le secteur aérien obtient 1,4 milliard $ sur six ans.

L’équilibre budgétaire n’est pas envisagé avant 2024-2025.

Après un déficit prévu de 382 milliards $ entre avril 2020 et mars 2021, le gouvernement envisage des déficits annuels de:

  • 121 milliards $ en 2021-2022;
  • 51 milliards $ en 2022-2023;
  • 43 milliards $ en 2023-2024.


Johanna Sabys