ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Mise à jour économique d’Ottawa: à quoi peut-on s’attendre aujourd’hui?

Publié le 29 nov. 2020
par Johanna Sabys

La vice-première ministre Chrystia Freeland (Source: Twitter)

  • La ministre des Finances doit présenter aujourd’hui un aperçu du déficit prévu pour cette année, en tenant compte des mesures prises par le gouvernement fédéral au cours des neuf mois de crise sanitaire.
  • Chrystia Freeland devrait annoncer de nouvelles mesures et le prolongement de mesures existantes, et l’on attend qu’elle fixe les cibles économiques et financières du gouvernement.

Le déficit fédéral pour cette année était estimé à 343 milliards $ en juillet dernier. Ce montant sera probablement revu à la hausse en fonction des annonces faites aujourd’hui.

La ministre des Finances
Chrystia Freeland présentera sans doute:

  • de nouvelles mesures de dépenses ciblées;
  • la prolongation et le coût des mesures déjà en place pour aider les Canadiens et les entreprises affectés par la pandémie.

On attend aujourd’hui:

  • des cibles pour les finances publiques à court terme;
  • mais également, des perspectives économique et financière pour les années à venir.

Avant la pandémie, le gouvernement s’était engagé à conserver la dette fédérale à moins de 30% du produit intérieur brut (PIB). Un ratio plus bas met moins de pression sur les finances publiques.

  • Mais la dette était déjà à 31% du PIB en 2019-2020.
  • Et selon les projections du gouvernement, elle devrait atteindre 49% du PIB pour l’année en cours.

Cependant, même à un ratio dette/PIB de 49%, le Canada aurait le plus faible ratio parmi les pays du G7. En moyenne, les pays riches du G7 sont maintenant à un ratio de 100%, avec une dette à peu près équivalente à leur PIB annuel.

La mise à jour est très attendue: le dernier budget annuel complet date de mars 2019, il y a 20 mois.
Le gouvernement libéral devait annoncer son budget annuel en mars dernier, mais la pandémie l’a contraint à revoir son calendrier.

Johanna Sabys