ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le masque ne sera pas en option dans les avions et les trains canadiens

Publié le 19 avr. 2022
par Johanna Sabys

(Source: Ismail Mohamed Sovile /Unsplash)

  • Aux États-Unis, une juge fédérale a fait lever lundi l’obligation de porter un masque dans les transports en commun. Cette obligation devait initialement être levée la semaine dernière, mais elle a été prolongée jusqu’au 3 mai. 
  • Au Canada, le port du masque restera pour l’instant obligatoire pour se déplacer en avion et en train, a confirmé mardi le ministre fédéral des Transports Omar Alghabra.   

Aux États-Unis, le masque est désormais optionnel.

  • Dès lundi soir, les autorités aéroportuaires, les transporteurs aériens et la compagnie ferroviaire Amtrak ont cessé d’imposer le masque aux passagers et à leurs employés. 
  • Les compagnies de transport Uber et Lyft ont pris la même décision mardi.

Toutefois, le département de la Justice a annoncé mardi soir qu’il pourrait faire appel de la décision de la juge si les autorités sanitaires estiment que le port du masque doit rester obligatoire dans les transports.

Au Canada, le masque reste obligatoire

Le gouvernement fédéral continuera de suivre l’avis des experts de la santé publique, assure Omar Alghabra. 

  • Lorsque les conseils de ces experts changeront, parce que les circonstances auront changé, dit-il, la réglementation sera modifiée.

Le pays est entré dans une nouvelle phase de la pandémie, selon Justin Trudeau. Elle combine: 

  • une 6e vague de contamination; et 
  • un assouplissement des restrictions au pays. 

Il faut donc trouver, dit Trudeau, «un équilibre entre la protection des plus vulnérables et le retour aux vacances et aux libertés». 

Johanna Sabys