ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

L’Amérique est de nouveau en mouvement assure Joe Biden

Publié le 28 avr. 2021
par Johanna Sabys

Le président américain Joe Biden (Source: Youtube)

  • À la veille de ses 100 premiers jours à la Maison-Blanche, le président américain a appelé à une nouvelle ère de dépenses gouvernementales, dans son premier discours de politique générale prononcé devant les deux chambres du Congrès.
  • Biden a rappelé qu’il avait hérité de la pire pandémie depuis un siècle, de la pire crise économique depuis la Grande Dépression, et de la pire attaque contre la démocratie depuis la guerre civile. Mais il dit qu’en seulement 100 jours, il a su transformer «un péril en possibilité, une crise en occasion à saisir, un recul en force».

C’était la première allocution du président Biden devant les deux chambres.

  • Ce rendez-vous important de la politique américaine avait dû être reporté à cause de la pandémie, et pour des raisons de sécurité, quelques mois après l’assaut du Capitole.
  • Seulement quelques 200 personnes étaient présentes, dont des membres du Congrès, et quelques membres du gouvernement. 

Biden en a profité pour défendre les programmes prioritaires de son administration.

  • Il a notamment parlé de la pandémie de Covid-19, de la lutte contre les changements climatiques, de la réforme de la police, et du contrôle des armes à feu.

Joe Biden a désormais trois plans estimés à 6000 milliards $US.

  • Son plan de sauvetage de 1900 milliards $US a été adopté le mois dernier.
  • Son plan pour l’emploi de 3300 milliards $US a été dévoilé fin mars.
  • Quelques heures avant son discours, il a présenté son plan pour les familles américaines, de 1800 milliards $US.

Ce troisième plan prévoit 1000 milliards $US de nouvelles dépenses et 800 milliards $US de réductions d’impôts, pour améliorer l’accès à l’éducation, réduire le coût de la garde d’enfants, et soutenir les femmes sur le marché du travail.

Pour le financer, Biden propose:

  • d’annuler les baisses d’impôts pour les plus riches votées sous Donald Trump; et
  • d’augmenter les impôts sur les revenus du capital des Américains les plus fortunés.

Sa promesse: aucun Américain gagnant moins de 400 000 $US par an ne verra ses impôts augmenter.

Avant de commencer son discours, il a salué le fait que, pour la première fois dans l’Histoire, deux femmes se tenaient derrière un président: 

  • la vice-présidente Kamala Harris et la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi.
Johanna Sabys