ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Jeune entreprise québécoise innovante (propulsée par l'ACET)

Autonom vous permet d’utiliser votre téléphone cellulaire en cas de panne

Mis à jour le 26 déc 2023
par Félix Côté
Autonom vous permet d’utiliser votre téléphone cellulaire en cas de panne

Le président et cofondateur d’Autonom Hugues Marceau

  • Grâce à la technologie 5G, on peut naviguer à des vitesses très rapides sur l’internet mobile. Mais en cas de panne de courant, le réseau 5G peut soudainement cesser de fonctionner.
  • Autonom, une jeune pousse de Montréal, a développé un système qui permet aux antennes 5G de rester en fonction si les infrastructures électriques qui les alimentent font défaut.

Le problème auquel s’attaque l’entreprise est l’absence de batterie d’urgence sur les antennes de téléphonie 5G. 

La 5G est de plus en plus utilisée par les fournisseurs de services sans fil, parce qu’elle «donne accès à des vitesses de téléchargement plus rapides et une plus faible latence que la 4G», explique le président et cofondateur d’Autonom, Hugues Marceau.

Cependant, sur les antennes du réseau 4G, qui sont plus anciennes, des batteries d’urgence permettent de les faire fonctionner en cas de panne de courant.

  • Ces batteries sont exposées en permanence aux intempéries. 
  • Elles doivent donc être régulièrement entretenues par des techniciens.

Il n’y a pas de batterie d’urgence sur les antennes 5G. La raison en est que, contrairement à la 4G, qui est déployée grâce à un plus petit nombre de très grandes antennes, la 5G est déployée sur un plus grand nombre de petites antennes. 

  • «Cette forme de déploiement permet aux opérateurs de tirer le plein potentiel de la 5G, dit Hugues Marceau.
  • Mais il n’y aurait pas assez de techniciens pour entretenir une à une les petites antennes 5G et les batteries qui pourraient y être installées.»

Message du commanditaire

Propulsez votre entreprise technologique!
Déposez votre projet à l’ACET

La solution qu’apporte Autonom est un système d’alimentation intelligent baptisé Powerloop. 

Ce système est muni d’une batterie rechargeable, mais il est conçu pour fonctionner sans l’intervention d’un technicien. Il se fixe au support d’une antenne 5G, par exemple un lampadaire urbain. 

  • En cas de panne de courant, il assure le fonctionnement de l’antenne.  

Le système résiste aux intempéries et peut s’ajuster à son environnement.   

  • «Un logiciel maintient la batterie du Powerloop à une température constante malgré les changements de la météo», explique Hugues Marceau.
  • Le logiciel peut aussi envoyer un avertissement en cas d’anomalie, par exemple un défaut de fabrication ou une cyberattaque, puis recevoir à distance une mise à jour qui corrige le problème.

Le modèle d’affaires de l’entreprise sera de vendre son appareil aux opérateurs de systèmes de télécommunication. 

Elle leur vendra aussi, sous forme d’abonnement, l’accès au logiciel nécessaire pour utiliser l’appareil et le régler à distance.


Pour l’essentiel des nouvelles et tendances en affaires, finances et technologies, abonnez-vous ici aux infolettres gratuites d’InfoBref ou en cliquant le bouton Infolettres en haut à droite


Actuellement, la jeune pousse de 5 employés prévoit de terminer d’ici quelques semaines les derniers tests en laboratoire de son produit.

En parallèle, elle s’affaire à finaliser un tour de financement d’amorçage.

Autonom bénéficie d’un accompagnement personnalisé par l’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET).

Message du commanditaire

Maximisons l’impact de votre entreprise technologique!
Déposez votre projet à l’ACET

Prochaines étapes pour l’entreprise:

Autonom compte mener ce printemps des tests terrain en partenariat avec des opérateurs de réseau 5G au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Asie et en Amérique latine.

Si ces tests sont concluants, les premiers Powerloop seront vendus d’ici la fin de l’année à des opérateurs nord-américains, dit Hugues Marceau.

À plus long terme, l’entrepreneur projette de vendre son appareil à des entreprises qui exploitent des réseaux dans les pays en voie de développement, où les pannes de courant sont plus fréquentes qu’au Canada.

Félix Côté