ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Entrevue

Un nouvel outil mesure le bien-être des Québécois

Mis à jour le 22 juil 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • Le produit intérieur brut (PIB) et la création d’emplois ne peuvent pas à eux seuls évaluer le bien-être des Québécois: c’est que soutient le collectif G15+, qui réunit une vingtaine d’organisations des milieux économiques, financiers, sociaux, syndicaux, environnementaux, académiques et philanthropiques.
  • Pour arriver à une mesure plus juste, le collectif propose au gouvernement de suivre une cinquantaine d’indicateurs économiques, sociaux et environnementaux. Explications à InfoBref d’une des responsables de l’initiative. 

La Fondation David Suzuki est l’une des organisations membres du collectif G15+.

Sa directrice générale Québec et Atlantique, Sabaa Khan, dit à InfoBref que l’objectif du collectif est de donner des solutions au gouvernement. 

  • «L’idée est partie du constat que le gouvernement n’a pas devant lui toutes les données pour prendre des décisions pour améliorer la qualité de vie des Québécois.»
  • Le PIB et l’emploi «ne donnent aucun indice sur la qualité de vie», croit-elle.  

Diverses données existaient déjà, par exemple celles publiées par Statistique Canada et par l’Institut de la statistique du Québec.

  • «Mais les indicateurs sont publiés de manière fragmentée, ce qui ne donne pas une vision globale», explique Sabaa Khan. 

Le collectif G15+ a sélectionné 51 indicateurs pour mesurer le niveau de bien-être au Québec. 

  • Ces données sont désormais réunies sur un portail accessible à tous.
  • Elles seront mises à jour chaque année.
Félix Côté