ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Entrevue

L’appli financière Hardbacon achète le site Simple Rate

Mis à jour le 15 oct. 2022
par Félix Côté

Julien Brault, PDG de Hardbacon (Photo: courtoisie)

  • Hardbacon, une application montréalaise qui compare les frais de divers services financiers et aide les consommateurs à gérer leurs finances, achète le comparateur canadien de cartes de crédit à récompenses Simple Rate. 
  • C’est la plus importante acquisition d’Hardbacon à ce jour, selon son président et fondateur Julien Brault. «On se positionne comme une application généraliste sur les finances personnelles, dit-il à InfoBref. On voulait acheter un site spécialisé en cartes de crédit qui serait complémentaire à notre produit.»  

L’acquisition permet à Hardbacon d’élargir son auditoire

Il dépasserait maintenant 200 000 utilisateurs canadiens par mois.

  • «Actuellement, environ 55% de nos utilisateurs proviennent de l’extérieur du Québec», explique l’entrepreneur.
  • «On veut que cette part augmente» pour avoir une présence plus importante au Canada anglais.»

L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Julien Brault veut faire croitre son entreprise par fusions et acquisitions, en plus de développer sa propre application. 

  • «On voit un mouvement de consolidation qui vient des États-Unis», observe-t-il. 
  • «Beaucoup de petits joueurs indépendants vont vouloir vendre. Si on ne les achète pas, d’autres le feront.»

L’appli montréalaise dispose d’un avantage considérable, croit son président: 

«Notre technologie peut facilement s’implanter sur des sites ou des applications qu’on achète. On n’a pas besoin de tout refaire à partir de zéro à chaque fois.» 

D’ailleurs, Hardbacon maintiendra en activité le site Simplerate.ca et y ajoutera de nouveaux outils de comparaison. 

La startup, fondée en 2017, a déjà réalisé plusieurs acquisitions, dont le site de calculatrices FindMyTotal et le site franco-canadien des points de récompense GratteCenne.

Elle a, par ailleurs, recueilli l’an dernier 1,1 million $ sur la plateforme participative FrontFundr.

Son modèle d’affaires a «pivoté» (changé) il y a environ 2 ans, admet Julien Brault. 

  • «Au départ, on voulait rentabiliser Hardbacon par des abonnements payants.»
  • «Aujourd’hui, une bonne part de nos revenus provient de partenaires qui offrent des services financiers que nous proposons à nos utilisateurs.»

­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque samedi nos conseils de finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

Félix Côté