ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Fin des tests PCR pour tous: Boulet demande aux entreprises de se plier aux nouvelles règles

Publié le 5 janv. 2022
par Johanna Sabys

Le ministre du Travail Jean Boulet (Source: son compte Twitter)

  • Le ministre du Travail Jean Boulet a invité mercredi les employeurs et les travailleurs québécois à respecter les dernières recommandations de la santé publique, qui ont réduit de 10 à 5 jours la période d’isolement et qui ont restreint l’accès aux centres de dépistage. 
  • Le ministre de la Famille Mathieu Lacombe a, lui, ajouté les employés des services de garde éducatifs à la liste des groupes prioritaires: les éducatrices et le personnel de soutien pourront à nouveau se faire tester dans les centres à partir du 15 janvier.

Pourquoi les nouvelles directives soulèvent des questions en milieu de travail:

Québec a annoncé mardi que les tests PCR étaient maintenant réservés à certains groupes prioritaires – comme les travailleurs de la santé et ceux qui travaillent dans d’autres milieux jugés à haut risque.  

  • Le gouvernement demande aux autres personnes de plutôt se dépister eux-mêmes, à domicile. 

Or, jusqu’ici les entreprises pouvaient demander à leurs employés de présenter un test PCR pour prouver qu’ils étaient positifs à la Covid. 

Jean Boulet doit expliquer aujourd’hui comment les nouvelles mesures devront être appliquées dans les milieux de travail. 

  • En attendant ces explications, le ministre a indiqué mercredi sur Twitter que la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) «continue ses inspections pour s’assurer du respect des mesures sanitaires».

L’accès aux tests rapides ne devrait bientôt plus être un problème au Québec. 

  • Ottawa doit en livrer 140 millions aux provinces ce mois-ci. 
  • Le Québec en a reçu hier 3 millions, achetés par le gouvernement Legault. 

Après les garderies, les écoles préscolaires et primaires recevront, elles aussi, des tests rapides. 

Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a indiqué hier que 3,6 millions de tests seront distribués au retour des élèves en classes le 17 janvier, et le même nombre en février.

Johanna Sabys

Dernières nouvelles