Discours du Trône et allocution de Justin Trudeau: voici l’essentiel

par Johanna Sabys
  • La gouverneure générale Julie Payette a présenté pas moins de 95 objectifs dans le discours du Trône.
  • Quelques heures plus tard, Justin Trudeau s’adressait directement aux Canadiens pour souligner l’urgence dans la lutte contre la COVID-19 et soutenir son plan de relance de l’économie. 

Ce que le gouvernement a annoncé hier:

Santé

  • aide aux provinces pour accroître leur capacité de dépistage;
  • régime universel d’assurance-médicaments;
  • nouvelles normes nationales pour les soins de longue durée aux personnes âgées. (Selon François Legault, qui a rapidement fait part de sa déception, ces normes empiètent sur le champ de compétences des provinces.)

Soutien aux entreprises et aux travailleurs

  • création de plus d’un million d’emplois;
  • prolongation du programme de Subvention salariale d’urgence jusqu’à l’été prochain;
  • prolongation du compte d’urgence pour les petites et moyennes entreprises;
  • d’autres mesures d’aide pour les industries les plus durement touchées, comme le tourisme, l’hôtellerie ou la culture.

La Prestation canadienne d’urgence ne sera pas prolongée, mais il y aura un renforcement du régime d’assurance-emploi.

Environnement

  • investissements dans le transport en commun, les rénovations écoénergétiques, l’énergie propre et la réduction des effets des catastrophes climatiques;
  • création d’un fonds pour attirer les investissements dans la fabrication de produits zéro émission;
  • réduction de moitié du taux d’imposition des sociétés propres pour créer des emplois.

Égalité

  • renforcement de la Loi sur les langues officielles qui prendra en compte la particularité du français;
  • plan d’action pour aider les femmes à retourner sur le marché du travail;
  • investissement important dans la mise en place d’un système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants;
  • de nouveaux moyens de taxer les inégalités extrêmes sur le plan de la richesse, en visant notamment les géants du web.

Ce qui n’a pas été annoncé:

  • Pas augmentation des transferts de santé aux provinces, pourtant réclamée par tous les partis d’opposition et par les premiers ministres des provinces.
  • Peu de chiffres: le gouvernement n’a donné aucune indication permettant de mesurer l’ampleur des nouvelles dépenses. Le déficit pour 2020-2021 a été évalué à 343 milliards $ en juillet dernier.
Johanna Sabys

Dernières nouvelles