ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Budget du Québec: ce que les entreprises doivent retenir

Publié le 22 mars 2023
par Félix Côté
Budget du Québec: ce que les entreprises doivent retenir

[crédit photo: Towfiqu Barbhuiya | Unsplash]

  • Le budget présenté mardi par le gouvernement Legault comprend quelques nouvelles mesures pour les entreprises.
  • En entrevue à InfoBref, Patrick Delisle, associé en fiscalité chez Raymond Chabot Grant Thornton, souligne les principaux changements que les entreprises québécoises doivent regarder de près.

1,4 milliard $ pour la prospérité des régions

Cette somme vise à soutenir les régions au cours des 5 prochaines années.

Plus de la moitié du montant (813 millions $) est destinée au secteur bioalimentaire.  

L’enveloppe vise aussi:

  • la vitalité économique régionale (217 M$);
  • les attraits touristiques (153 M$);
  • le secteur forestier (128 M$);
  • la connectivité (109 M$); et
  • les minéraux du sous-sol québécois (10 M$).

Nouveau congé fiscal pour grands projets d’investissement

Il existe déjà un congé fiscal pour les projets d’investissement de 100 millions $ et plus. 

  • Cette mesure vient à échéance le 31 décembre 2024.
  • Elle ne cible que certains secteurs de l’économie.
  • Elle permet une déduction maximale de 15% des dépenses admissibles.

Le nouveau congé touchera un plus grand nombre de secteurs d’activité et la déduction maximale pourra atteindre 25% dans certaines régions, selon sa vitalité économique.

  • L’incitatif de 25% s’appliquera à certaines régions plus éloignées, comme la Gaspésie, «qui attire moins d’investissements majeurs que les grands centres comme Montréal», précise Patrick Delisle.

Entrepreneur·es, restez à l’affût des nouvelles économiques, financières, technologiques et politiques qui vous concernent en seulement quelques minutes par jour: abonnez-vous à l’infolettre gratuite d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Pour pallier le manque de main-d’œuvre

Le gouvernement prévoit 510 millions $ sur 5 ans pour favoriser l’intégration socioéconomique des immigrants. 

Il prévoit aussi 100 millions $ pour reconduire le Programme de formations de courte durée (Coud), qui permet d’offrir des stages dans certaines professions priorisées.

Les travailleurs de 65 ans ou plus pourront, à compter de janvier 2024, cesser de cotiser au Régime des rentes du Québec. 

  • Cette mesure pourrait encourager certains travailleurs à demeurer plus longtemps sur le marché du travail. 

Mais pour plusieurs entreprises, ces mesures ne seront pas suffisantes pour trouver les employés dont elles ont besoin, croit Patrick Delisle. 

  • Une mesure efficace, croit-il, pourrait être d’ajouter des crédits d’impôt pour aider les entreprises à former elles-mêmes leurs employés, ce qui leur permettrait d’améliorer leur productivité. 

Augmentation du coût de recyclage des pneus

Une mesure du budget augmentera le fardeau des entreprises, surtout celles liées au transport, souligne l’expert. 

À compter du 1er juillet, les frais de recyclage pour les pneus neufs de véhicules augmenteront:

  • de 3 $ le pneu à 4,50 $ pour les voitures; et
  • de 3 $ à 6 $ pour les camions.

Pour l’essentiel des nouvelles et tendances en affaires, finances et technologies, abonnez-vous ici aux infolettres gratuites d’InfoBref ou en cliquant le bouton Infolettres en haut à droite

Félix Côté