ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les États-Unis, le Canada et leurs alliés accusent le gouvernement chinois de cyberattaque

Publié le 19 juil 2021
par Félix Côté

[Source: Pixabay]

  • Le gouvernement canadien accuse la Chine d’avoir délibérément orchestré une cyberattaque qui a visé en mars dernier les serveurs Microsoft Exchange et qui a paralysé plusieurs milliers d’ordinateurs dans le monde. 
  • Le Canada joint donc sa voix à celle des États-Unis, de l’Otan et de plusieurs de leurs alliés, qui ont publiquement accusé hier Pékin de mener de telles attaques. 

«Le Canada est convaincu que le ministère de la Sécurité de l’État (MSE) de la RPC [République populaire de Chine] est responsable de la compromission généralisée des serveurs Microsoft Exchange,» peut-on lire dans une déclaration commune des ministres canadiens Marc Garneau (Affaires étrangères), Harjit S. Sajjan (Défense) et Bill Blair (Sécurité publique et Protection civile). 

La Chine voulait, selon le gouvernement canadien: 

  • accéder à des réseaux pour y voler de la propriété intellectuelle; et
  • acquérir des renseignements permettant d’identifier des personnes.

Le gouvernement américain a aussi fait une déclaration qui accuse le gouvernement chinois de mener des cyberattaques de type rançongiciel à des fins lucratives. 

Au mois de mars, des dizaines de milliers de comptes professionnels du logiciel Microsoft Exchange, le système de messagerie de Microsoft, avaient été touchés par une cyberattaque.

  • Microsoft avait rapidement attribué cette attaque à un groupe de pirates informatiques soutenus par Pékin.  

Le gouvernement chinois nie toute responsabilité dans cette affaire. 

Félix Côté