ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La vaccination bientôt obligatoire pour les voyageurs canadiens et les fonctionnaires fédéraux

Publié le 6 oct. 2021
par Johanna Sabys

(Source: Claudio-Schwarz / Unsplash)

  • Dès la fin du mois, les Canadiens de 12 ans et plus devront être adéquatement vaccinés pour voyager au pays en avion, en train et en bateau.
  • Les 250 000 employés fédéraux devront eux aussi avoir reçu 2 doses de vaccin anti-Covid d’ici le 29 octobre – cette mesure vise tous les employés des ministères et organismes fédéraux et les policiers de la GRC. 

Une preuve vaccinale pour voyager au Canada

Seules les personnes doublement vaccinées pourront désormais voyager en avion, en train et en bateau. 

  • La mesure concerne tous les Canadiens de 12 ans et plus dès le 30 octobre. 

Mais Ottawa prévoit une période de grâce d’un mois. 

  • Les voyageurs non vaccinés pourront continuer à emprunter les transports jusqu’au 30 novembre s’ils présentent un test de dépistage négatif.

Les employés fédéraux devront déclarer leur statut vaccinal d’ici le 29 octobre: 

  • Les fonctionnaires qui auront reçu 1 seule dose de vaccin à cette date auront un délai de 10 semaines pour obtenir leur 2e dose. 
  • Ceux qui refusent de se faire vacciner seront mis en congé sans solde à compter du 15 novembre. 

Les exemptions seront «très difficiles à obtenir et rares», a averti ce matin Justin Trudeau en conférence de presse. 

  • Elles seront toutefois possibles pour les travailleurs qui présenteront un document médical certifié ou en cas de motif religieux.
  • Les travailleurs exemptés devront se faire dépister chaque semaine.

La vaccination devrait prochainement être imposée aux membres des Forces armées, a indiqué la vice-première ministre Chrystia Freeland. 

  • Les sociétés de la Couronne et les organisations sous réglementation fédérale ont également été invitées à l’imposer à leurs employés.
Johanna Sabys