ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Dubé: la vaccination obligatoire pourrait causer des «bris de services»

Publié le 26 août 2021
par Johanna Sabys
  • Le ministre de la Santé Christian Dubé a admis que la vaccination obligatoire pourrait perturber les services offerts par le réseau de la santé – qui est déjà en pénurie de main-d’œuvre. 
  • Christian Dubé a défendu aujourd’hui en commission parlementaire l’obligation de vaccination qui doit s’appliquer à tous les travailleurs de la santé en contact étroit avec des patients à compter du 15 octobre prochain.

La commission parlementaire sur la vaccination obligatoire a débuté ce matin. 

  • Elle abordait principalement aujourd’hui la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé. 
  • Les partis politiques et les représentants des syndicats qui y participent discuteront demain de la vaccination obligatoire d’autres travailleurs «en contact prolongé avec les citoyens» – surtout les enseignants.  

30000 travailleurs de la santé ne sont pas vaccinés, dit Christian Dubé: 

  • Ce nombre pourrait même grimper jusqu’à 70 000, dit-il, si l’on inclut le secteur privé. 
  • Ces 30 000 travailleurs ne peuvent pas rester «en contact avec des personnes vulnérables», affirme Dubé. 

S’ils ne sont pas adéquatement vaccinés d’ici le 15 octobre: 

  • Ils seront réaffectés à d’autres tâches loin des patients. 
  • S’ils refusent leur réaffectation, ils ne seront plus rémunérés.

Dubé croit avoir «une certaine flexibilité»:

  • Au pire de la pandémie, jusqu’à 12 000 travailleurs de la santé étaient absents.
  • Actuellement, quelque 2000 travailleurs n’occupent pas leur poste dans le réseau. 
Johanna Sabys