ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Train à grande fréquence: Ottawa s’engage à relier Québec et Toronto d’ici 2030

Publié le 6 juil 2021
par Johanna Sabys

[Source: Twitter]

  • Le gouvernement fédéral investira jusqu’à 12 milliards $ pour enfin doter le Canada de son premier train à grande fréquence (TGF). Il reliera Montréal, Québec et Toronto. 
  • Grâce à une voie ferrée dédiée, les passagers n’auront plus à céder le passage aux wagons de marchandises. Ottawa prévoit que 90% de ce nouveau service ferroviaire sera électrique.

Via Rail croit que le projet de TGF permettra à ses trains d’arriver à l’heure.

  • Actuellement, les trains de marchandises ont la priorité sur les trains qui transportent des passagers.
  • À cause de cette priorité, seulement 67% des trains arrivent à l’heure prévue. 

À 200 km/h, le TGF fera gagner du temps sur ces trajets:

  • Montréal-Québec se ferait en 2h55 ou 3h – au lieu de 3h24 aujourd’hui; et
  • Montréal-Toronto en 4h – au lieu de 5h.

Laval, Trois-Rivières et l’aéroport de Québec doivent être desservis.

  • Un embranchement permettrait également de se rendre à Ottawa.
  • Mais des trains directs relieront Montréal et Toronto sans passer par la capitale.

Avant de lancer un appel d’offres cet automne, Ottawa doit encore:

  • consulter la trentaine de communautés autochtones qui vivent près des futures voies ferrées; et
  • négocier avec les compagnies de chemin de fer privées.

Dans son budget de cette année, le gouvernement Trudeau a accordé environ 500 millions $ sur 6 ans à Via Rail pour ce projet.

  • Mais cette première enveloppe permettrait seulement d’améliorer la fluidité à certains endroits du réseau.
Johanna Sabys