Tesla pourrait connaître une croissance soutenue au moins jusqu’en 2025

Publié le 18 nov. 2020
par Alain McKenna

(Source: Tesla)

  • L’action du constructeur automobile s’est appréciée de 20% depuis qu’on a appris qu’il ferait partie du populaire indice S&P 500 de la Bourse de New York.
  • Ce n’est qu’un début: sa production pourrait être multipliée par cinq d’ici 2025, ce qui finirait par justifier sa valeur boursière actuellement démesurée.

Tesla est dans une situation particulière: même si ses véhicules sont vendus à perte, sa valeur ne cesse d’augmenter et dépasse déjà celle des dix plus grands groupes automobiles combinés.

  • L’argent qu’elle récolte par la vente de crédits de carbone est ce qui lui a permis de faire un profit lors des quatre derniers trimestres.
  • Or, la rentabilité durant les 12 derniers mois est le principal critère nécessaire pour être inclus dans l’indice S&P 500.

Pour que son exploitation devienne réellement rentable, Tesla devrait vendre 3,5 millions de véhicules annuellement, selon les experts.

  • Cela pourrait arriver plus tôt qu’on le pense, prévient la firme d’investissement américaine JMP. Elle calcule que Tesla produira 2,5 millions de véhicules en 2025, soit cinq fois plus qu’à l’heure actuelle.
  • «Mais Tesla accroît sa capacité de production et sa marge de profits toujours plus vite que ce qu’on prévoit», rappelle l’analyste Joseph Osha, dans une note publiée hier.

Tesla est un «casseur d’industrie» (category killer), conclut JMP pour expliquer sa valeur astronomique: Tesla menace la survie de ses concurrents et deviendra un des plus grands fabricants au monde, ce qui la rendra en fin de compte très profitable.

Alain McKenna