ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Rentrée parlementaire: ce qu’attendent les partis d’opposition sur la gestion de la pandémie

Publié le 2 fév 2021
par Johanna Sabys
  • Avant l’annonce des assouplissements du confinement par le premier ministre, l’opposition a profité de la rentrée parlementaire pour faire ses requêtes au gouvernement.
  • Les trois partis d’opposition lui ont une nouvelle fois demandé d’utiliser les tests de dépistage rapide du virus dont dispose Québec.

La cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, demande au gouvernement:

  • d’adapter les mesures en fonction de la situation de chaque région;
  • de présenter les mesures supplémentaires qu’il compte adopter pour prévenir les éclosions et faire respecter les quarantaines;
  • d’expliquer quels sont les risques liés aux variants du virus.

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, demande au gouvernement:

  • d’appliquer le code de couleurs des différentes zones de façon cohérente;
  • de lever le couvre-feu dans l’ensemble des régions qui ont peu de cas de Covid-19;
  • de rouvrir les gyms et les centres de conditionnement physique, et d’autoriser la reprise des sports qui peuvent être pratiqués en toute sécurité. 

La co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, a déposé une motion à l’Assemblée nationale pour demander au gouvernement la création d’une «cellule de terrain» nationale afin d’améliorer la concertation entre les représentants des travailleurs de la santé et le gouvernement.

  • Pour soulager le réseau de la santé, Manon Massé demande également de rapatrier les ressources des cliniques privées et de mettre au pas les agences de placement privées.
Johanna Sabys