ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Rem de l’Est: pas de tronçon au centre-ville, le gouvernement et Montréal prennent le contrôle

Publié le 2 mai 2022
par Johanna Sabys

Valérie Plante et François Legault (Source: Bureau du premier ministre)

  • Le Réseau express métropolitain (Rem) de l’Est ne passera pas par le centre-ville de Montréal. François Legault et la mairesse de la ville Valérie Plante ont conclu que le tronçon du projet au centre-ville n’avait pas obtenu «l’acceptabilité sociale» nécessaire.
  • La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), qui prévoyait d’investir 10 milliards $ en se basant sur la rentabilité d’un projet qui aurait desservi le centre-ville, se retire du Rem de l’Est. 

Le tronçon du centre-ville n’a pas convaincu, a expliqué aujourd’hui François Legault, de passage à Montréal. 

  • Les structures aériennes du tronçon étaient sévèrement critiquées par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).
  • Des inquiétudes ont même été soulevées sur l’impact que ce tronçon aurait sur la beauté de la ville, a ajouté le premier ministre. 

Le gouvernement Legault et la Ville de Montréal ont donc décidé de l’éliminer. 

Ils prennent désormais le contrôle du projet, en collaboration avec l’ARTM et la Société de transport de Montréal.

La CDPQ se retire du projet

C’est un changement important au projet présenté par CDPQ Infra, la filiale de la CDPQ qui gère le premier Rem et avait conçu le projet du Rem de l’Est. 

Sans le bout du centre-ville, explique François Legault, «ils ne veulent pas poursuivre dans le projet, et je les comprends».

Le financement du projet devra donc être revu. 

  • L’abandon du tronçon du centre-ville pourrait néanmoins permettre de faire des économies. 

Le reste du tracé ne devrait pas changer.  

Plusieurs changements sont toutefois étudiés pour: 

  • arrimer le Rem de l’Est aux lignes de métro, parce que le futur train n’ira pas jusqu’au centre-ville; et 
  • prolonger son tracé dans 2 directions, vers Lanaudière et Laval.

Legault et Plante assurent que le projet ne sera pas retardé par ces changements. 

Le projet initial devait être terminé en 2029. 

Johanna Sabys