ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le projet GNL Québec est-il bien enterré?

Publié le 31 août 2022
par Johanna Sabys

(Source: Énergie Saguenay)

  • François Legault dit qu’il ne compte pas relancer le projet de GNL Québec. Il a rappelé hier que le projet n’avait pas obtenu l’acceptabilité sociale nécessaire, et qu’il avait été refusé l’an dernier par le Bape et par son gouvernement [détails (juil. 2021)]. 
  • Or, plusieurs sources fédérales ont indiqué à Radio-Canada que le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon continuerait à discuter du projet avec le gouvernement fédéral. 

GNL Québec voulait construire une usine de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay.

«Le projet est refusé», assure François Legault. Il dit que son parti «n’a pas l’intention de changer ça».

  • Le premier ministre reconnait que Québec et Ottawa ont parlé du projet avant la visite du chancelier allemand la semaine dernière.
  • Mais il assure que ces discussions n’ont pas changé la position de la Caq à propos du projet.

Or, Québec aurait plutôt montré un intérêt

Selon Radio-Canada, le cabinet de Pierre Fitzgibbon aurait dit au cours des derniers mois à Ottawa que le gouvernement caquiste était toujours intéressé par le projet.  

Les partis d’opposition ont reproché hier à Legault un manque de transparence. 

Tous les partis s’opposent au projet de GNL Québec, à l’exception du Parti conservateur du Québec, qui croit que les résidents du Saguenay–Lac-Saint-Jean y sont favorables. 

Johanna Sabys