ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Prise d’assaut du Capitole: Joe Biden dénonce une «attaque sans précédent» contre la démocratie

Publié le 6 janv. 2021
par Johanna Sabys

(Source: Gert-Jan Segers/ Twitter)

  • Le chaos généré par l’irruption de manifestants pro-Trump en pleine séance au Capitole a suscité l’indignation et de fortes réactions des démocrates, de certains républicains et du monde entier.
  • À deux semaines de son départ de la Maison-Blanche, les démocrates réclament une mise en accusation du président Trump. Certains souhaitent même invoquer le 25e amendement pour l’écarter du pouvoir. 

Les scènes de violences qui ont fait une victime hier au Capitole ont été vivement condamnées par des élus des deux camps.

Pour le président Joe Biden, ce n’est pas une manifestation, «c’est une insurrection qui frise la sédition et il faut que ça prenne fin maintenant».

Plusieurs démocrates ont appelé le vice-président Mike Pence à recourir au 25e amendement de la Constitution.

  • Ce texte peut être invoqué pour remplacer un président qui devient inapte à exercer ses fonctions.

Dans le camp républicain, plusieurs voix se sont élevées également. 

Parmi elles, le sénateur et ancien candidat aux présidentielles Mitt Romney condamne sans réserve «l’insurrection provoquée par le président des États-Unis».

  • Romney condamne également ses collègues républicains qui «soutiennent [le] dangereux stratagème [de Donald Trump] en s’opposant aux résultats d’une élection légitime et démocratique».

Hier soir, lors de la reprise de la séance de certification de la victoire de Joe Biden au Capitole, plusieurs républicains ont retiré leurs objections faites contre les résultats.



Johanna Sabys