ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La Chambre des communes condamne les primes octroyées aux dirigeants d’Air Canada

Mis à jour le 23 oct. 2021
par Johanna Sabys

(Source: Air Canada)

  • Les députés fédéraux ont adopté hier à l’unanimité une motion du Bloc québécois qui «dénonce la décision de la haute direction d’Air Canada de s’attribuer des primes [10 millions $ au total], alors que la compagnie a reçu près de 6 milliards $ en aide publique».
  • En Chambre mardi, Justin Trudeau avait invité Air Canada à «expliquer sa décision aux Canadiens choqués» par la nouvelle.

En avril, Ottawa a conclu avec Air Canada un plan d’aide financière de 5,9 milliards $.

L’entente conclue entre le gouvernement et la compagnie «limitait la rémunération des cadres», souligne le premier ministre.

  • Mais, en même temps qu’elle menait les négociations avec Ottawa, Air Canada «donnait des bonis énormes aux cadres, dit Trudeau, c’est tout à fait inacceptable».

L’accord posait des conditions à Air Canada, dont le remboursement des clients dont les vols ont été annulés à cause de la pandémie.

Ce plan prévoyait aussi l’achat de 500 millions $ d’actions par Ottawa:

  • La ministre des Finances Chrystia Freeland croit que ce statut d’actionnaire donne au gouvernement fédéral «une voix dans la prise de décisions de l’entreprise».
  • «On ne se privera pas d’exprimer notre opinion éclairée sur ce qui constitue un comportement corporatif responsable», assure la ministre. 


Johanna Sabys