ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Entrevue

Pierre-Luc Brillant s’engage en politique pour son rêve d’indépendance

Mis à jour le 20 juin 2022
par Johanna Sabys

Le comédien et musicien Pierre-Luc Brillant (Source: Courtoisie)

  • Pierre-Luc Brillant sera le candidat du Parti québécois dans l’arrondissement montréalais de Rosemont en octobre. Il affrontera le député de Québec solidaire Vincent Marissal, qui a repris en 2018 ce bastion péquiste à l’ancien chef du PQ Jean-François Lisée.
  • Le comédien et musicien a expliqué à InfoBref pourquoi il a fait le «choix vertigineux» de se lancer un politique. Pierre-Luc Brillant souhaite mettre «l’épaule à la roue» et militer pour le rêve qu’il dit chérir depuis toujours: l’indépendance du Québec.

«Il y a quelques semaines, je n’aurais jamais pensé me lancer en politique», confie l’acteur nominé aux Jutra pour son rôle dans le film de Jean-Marc Vallée C.R.A.Z.Y., et au Gala Québec Cinéma en 2019 pour La disparition des lucioles.

Pierre-Luc Brillant a reçu un appel du Parti québécois. «Ils savaient que j’étais très attaché à l’indépendance du Québec.»  

  • «J’ai réfléchi, et j’ai parlé à beaucoup de gens», précise-t-il, dont Jean-François Lisée et l’ancienne députée de Rosemont Lise Beaudoin.
  • S’il ne se lançait pas aujourd’hui, il aurait peur de «regretter un jour de ne pas avoir tenté quelque chose».

«Remettre l’indépendance au goût du jour»

«On essaye de mettre l’indépendance sous le tapis», croit Pierre-Luc Brillant.

  • Pourtant, à chaque sondage, note-t-il, l’appui à la souveraineté n’est jamais tombé en bas de 30%, ce qui représente 2,5 millions de Québécois.
  • «Ces gens ne sont pas orphelins, leur opinion a de l’importance, et ils ont le droit d’avoir un véhicule qui parle de leur projet.»

Pierre-Luc Brillant veut réintéresser les jeunes à la question de la souveraineté.

Il souhaite aussi s’adresser à ceux qui ont déjà soutenu le projet de souveraineté, mais qui ont développé «une lassitude mélancolique» après l’échec des deux référendums. 


L’essentiel des nouvelles importantes chaque matin en 5 minutes? C’est ce qu’offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 10 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour:
abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Défendre la culture

L’acteur croit qu’il est important que le milieu de la culture soit représenté en politique. C’est un dossier qu’il souhaiterait porter au sein du PQ.

Pierre-Luc Brillant aimerait sensibiliser les jeunes Québécois à leur culture, pour ne pas «les jeter dans les bras d’une autre culture», notamment grâce à un meilleur enseignement des arts à l’école.  

  • «Les jeunes de ma génération avaient des films qui leur parlaient au cinéma, dit l’acteur qui est actuellement à l’affiche du film jeune public Pas d’chicane dans ma cabane.
  • En revanche, ceux qui sont dans la vingtaine aujourd’hui «n’ont quasiment rien eu à se mettre sous la dent. Le Québec n’a pas fait de film pour eux».

Défendre les artistes

Pierre-Luc Brillant rêve d’un statut d’intermittent du spectacle au Québec, comme celui qui existe en France.

Actuellement, dit-il, beaucoup d’artistes «survivent». Et quand ils ne travaillent pas, ils «crèvent de faim». Certains d’entre eux sont dans «une précarité totale et absolue».

Une carrière de député et d’artiste en parallèle?

«Je vais voir au jour le jour», répond très honnêtement le comédien.

  • S’il est élu le 3 octobre, il se dit prêt à concentrer «le plus de ressources possible» à son nouvel emploi de député.
  • Il compte avant tout faire une bonne campagne, sans aucune autre ambition politique que d’être le futur député de Rosemont.
Johanna Sabys