ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Poursuites anti-monopole: pourquoi Facebook risque davantage d’être démantelée que Google

Publié le 10 déc 2020
par Alain McKenna

(Photo Unsplash)

  • Facebook rachète ou étouffe la concurrence avant qu’elle s’établisse durablement – le scinder en trois en laissant aller Instagram et WhatsApp semble la meilleure solution pour l’empêcher de poursuivre cette pratique.
  • Dans le cas de Google, ses ententes commerciales – qui garantissent l’utilisation exclusive de son moteur de recherche sur les appareils de ses rivaux comme Apple – peuvent être invalidées sans avoir à faire éclater l’entreprise.

Telle est la vision qui ressort des documents publiés par la Federal Trade Commission et le département de la Justice aux États-Unis dans leur poursuite respective.

Dans le cas de Facebook, la FTC est en possession de mémos internes dans lesquels Facebook reconnaît d’emblée que la société relâche ses pratiques à l’égard de la vie privée quand elle n’a pas de rival direct auquel se mesurer.

  • Démanteler Facebook créerait sur-le-champ une rivalité qui, selon la FTC, se jouerait sur la question du respect de la confidentialité des utilisateurs.

Dans le cas de Google, la Justice américaine n’envisage l’essaimage du navigateur Chrome et du système d’exploitation mobile Android que comme une mesure de dernier recours. 

  • L’objectif de la poursuite est plutôt de «mieux encadrer les pratiques» de Google dans les marchés de recherche et de la publicité en ligne.

Sur le même sujet: Faut-il casser Facebook? (chronique Tendances Médias)

Alain McKenna